6 Comments

  1. « Acte d’intimidation envers un dépositaire de l’autorité publique pour qu’il accomplisse ou s’abstienne d’acte de sa fonction ».

    Euh… okay… !

    J’suis curieux de savoir ce qu’il en est de la dégradation légère aussi…

  2. Qu’est ce que c’est que cette accusation loufoque ?!? Parce qu’on peut les intimider ? Et en plus les intimider pour qu’ils fassent leur boulot ?? C’est un gag ?
    Blague à part, est-il utile d’aller à Digne le 2 mai ? Bien sûr il ne faudra intimider personne !! Kevin le souhaite-t-il ?

  3. En principe, il a le droit d’avoir l’assistance d’un avocat, ce qui devrait lui être signifiée au début de l’audition. Ce n’est pas à négliger car, les flics ont adopté des méthodes particulières depuis que les personnes ont la possibilité de se faire assister, notamment les méthodes d’interrogation canadiennes (progreai) qui consistent à mettre en confiance le suspecte pour l’amener à faire des aveux. Ils sont gentils, rassurent la personne en précisant que sa défense sera entendue, qu’elle risque peu surtout si elle collabore…. Quant à l’acte d’intimidation, c’est peut-être que les gendarmes n’arrivaient pas à la « hauteur » de notre ami pour discuter avec lui…. La prohaine fois, qu’ils prennent un escabeau.

  4. Kévin devrait se faire aider par un avocat et nous, « LES GILETS JAUNES DE FORCALQUIER » prendrons en charge les frais ! C’est comme ça ! J’espère !

Laisser un commentaire