Quimper. Syndicalistes et Gilets jaunes bloquent les cars Macron

Une trentaine de personnes bloquent le départ de deux cars Macron à la gare routière de Quimper (Finistère) depuis 11 h 15 ce lundi 30 décembre 2019.

Une petite trentaine de personnes ont bloqué le départ des cars Macron ce lundi 30 décembre 2019. | OUEST-FRANCE

Une action intersyndicale (FO, CGT, Sud, CNT), Gilets jaunes et NPA bloque le départ des cars Macron, ce lundi 30 décembre 2019 en fin de matinée, à la gare routière de Quimper (Finistère). Au même moment, un autre groupe distribue des flyers au Gourvily. « On compte appliquer partout la devise : grève, blocage, manif sauvage », explique un Gilet jaune. « Les cars Macron, c’est le symbole de la déréglementation la plus totale. Ces cars sont aussi faits pour bloquer la grève. Le gouvernement ne réagit absolument pas à la mobilisation pour le retrait du projet de loi sur les retraites », explique Valérie Pluchard, de l’union locale Force ouvrière à Quimper.

« Stopper Macron »

Un car Blablabus complet (54 personnes) en direction de Rennes et un car Flixbus en direction de Brest sont bloqués depuis 11 h 15. « Je suis inquiète, j’ai ma correspondance pour Paris à la gare de Rennes », témoigne une passagère.

L’intersyndicale et les Gilets jaunes prévoient une prochaine action à la gare de Châteaulin le 3 janvier ainsi que d’autres actions avant la manifestation du 9 janvier. « Il n’y a que le blocage de l’économie pour stopper Macron et le faire reculer sur la réforme des retraites », reprend la syndiquée FO.

Quimper. Syndicalistes et Gilets jaunes bloquent les cars Macron

1 Comment

Répondre à Bianco Annuler la réponse.