L’ex-boxeur Christophe Dettinger condamné à 30 mois de prison dont 18 avec sursis

Former French boxing champion, Christophe Dettinger (R), is seen during clashes with French Gendarmes at a demonstration by the "yellow vests" on the passerelle Leopold-Sedar-Senghor bridge in Paris, France, January 5, 2019. Picture taken January 5, 2019. REUTERS/Gonzalo Fuentes TPX IMAGES OF THE DAY
le 12/02/2019

L’ancien boxeur Christophe Dettinger a été condamné ce mercredi 13 février 2019 à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté.
Le tribunal correctionnel a condamné l’ancien boxeur Christophe Dettinger à 30 mois de prison dont 18 mois avec sursis ce mercredi 13 février 2019. L’ancien boxeur va être maintenu en détention. Le juge d’application des peines va le convoquer dans les cinq jours pour mettre en place un régime de semi-liberté.
L’audience était éprouvante pour le prévenu, qui a fini par présenter ses excuses aux deux gendarmes.
Deux ans de prison ferme dont un an avec sursis avaient été requis à son encontre par le procureur, avec mise à l’épreuve, assorti d’une « obligation d’indemniser les victimes », deux gendarmes, dont l’un s’est vu prescrire 2 jours d’ITT et l’autre n’a toujours pas repris le travail, après 40 jours.

L’image contient peut-être : 1 personne

Radio Tongossa Info était en direct.

 


© Sputnik .

FRANCE

L’ex-boxeur Christophe Dettinger a été condamné ce mercredi à 30 mois de prison, dont 18 avec sursis.

L’ex-boxeur Christophe Dettinger a été condamné ce mercredi à 30 mois de prison, dont 18 avec sursis.

L’ex-boxeur Christophe Dettinger, cet ancien champion de France aujourd’hui âgé de 37 ans, a comparu ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir frappé des membres des forces de l’ordre lors du 8e samedi de la mobilisation des Gilets jaunes.

Jugé le 9 janvier en comparution immédiate, Christophe Dettinger avait ensuite demandé un délai pour préparer sa défense. Depuis, il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis dans l’attente de son procès qui est fixé au 13 février.

 

 « Gilets jaunes »: début du procès de l’ex-boxeur C. Dettinger

AFP

Ajoutée le 13 févr. 2019
Le procès de Christophe Dettinger s’ouvre à Paris mercredi 13 février. L’ancien boxeur professionnel est jugé pour avoir violemment frappé deux gendarmes début janvier en marge de « l’acte 8 » du mouvement des « gilets jaunes ». Son avocat accuse en retour l’un des gendarmes de ne pas avoir respecté son « code d’honneur » en frappant « une femme à terre ».

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire