Gilets jaunes – Charte commune

Voici une esquisse de la charte des Gilets Jaunes que propose François Boulo…! Vous êtes tous invités à y jeter un coup d’œil et pouvez émettre vos avis…!
Qu’en dites-vous ?

Aucune description de photo disponible.

close

4 Comments

  1. J’aime bien en général les prises de positions de F. Boulo et je suis assez admiratif de sa clarté et de sa détermination dans ses interventions, mais ici 2 petits choses me gênent qui réduisent (au moins prématurément…) le champ de l’avenir… : la référence à « l’économie de marché » et l’appel à « l’accueil » des revendications par le gouvernement. Quand on critique un texte, il faut apporter une alternative, donc pour le dernier alinéa de la première partie, je propose : « Nous affirmons la nécessité de la prééminence sur toute autre considération, notamment économique, d’une politique propre à instaurer… ». Pour le premier alinéa du chapitre « Moyens d’actions », je proposerais d’ajouter à la fin « … revendications, ou qu’ils laissent la place à une autre forme de représentation plus appropriée. » Cette dernière formulation n’est pas pleinement satisfaisante de mon point de vue, mais elle reste assez ouverte pour la suite…

  2. Pour les élections européennes, le dernier article est inutile, voire dangereux car il prête à confusion. Qui est visé ou quel parti veut-on protéger ? Et quelle sera notre position pour les prochaines élections ? Peux-t’on se passer d’être présent dans une élection sous une forme ou une autre alors que l’on demande le RIC ! Faut-il laisser à des élus dont la grande majorité n’approuvent pas notre mouvement de décider à notre place ?…. Croyez-vous vraiment qu’ils vont céder si on ne menace pas de les virer ?

    Le RIC n’est pas la seule réforme importante qu’il faut défendre. Il faut aussi insister sur la nécessité d’instaurer la proportionnelle intégrale dans toutes les élections (un citoyen = une voix), la possibilité qu’un élu puisse être révoqué par ses électeurs, que tout projet de loi fasse l’objet d’une consultation de tous les électeurs pour être adopté.

    Nous ne vivons pas dans un véritable système démocratique quand une minorité obtient la majorité à l’Assemblée Nationale par le truchement d’un mode électoral ; c’est en quelque sorte un régime censitaire qui favorise les partis politiques qui défendent les plus riches et la finance…

    • Bonjour ,

      C’est aussi le dernier point de la Charte qui ne me convainc pas. Ceci, pour les mêmes raisons. Se mettre en retrait d’un choix aussi important, c’est maintenir la volonté d’un RIC dans l’abstrait. C’est laisser un espace décisionnel essentiel au pouvoir en place.

      Malgré ma position et mon désir mitigé d’adhérer à la Charte pour cette seule et unique raison, je revendique le droit de me considérer GJ.
      Inma Munoz

Répondre à pierrefra Annuler la réponse.