Scandale: Malgré L’Argent Public Français Ford licencie. Ils font des bénéfices avec notre argent et nous ils nous virent …..

Le plan social de Ford validé, l’usine de Blanquefort au point mort

Le plan social scellant la fermeture définitive de l’usine Ford de Blanquefort, devrait être officiellement ouvert dès ce mardi. L’absence de communication de la Direction du Travail (Direccte), valant de facto homologation du PSE (plan de sauvegarde de l’emploi). La question de l’avenir du site girondin se pose désormais. Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine demande sa « réquisition ».

«Rembourser l’argent public»

La pilule est d’autant plus dure à avaler que le constructeur américain a abondamment bénéficié des aides publiques ces dernières années. Selon nos informations, Ford a perçu 20 millions d’euros d’aides publiques entre 2011 et 2014 sur la base d’un premier accord de reprise du site : 10 millions d’euros au titre de l’investissement et 10 autres millions pour financer la formation et le chômage partiel des salariés. Parallèlement, il a bénéficié du Crédit impôt compétitivité emploi (CICE). Et même en cas de fermeture, Ford pourra imputer du CICE sur les impôts qu’il doit à l’Etat français en 2019 (au titre de 2018).

 En avril 2018 Ford a annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, principalement parce qu’il a payé beaucoup moins d’impôts. Le bénéfice net a augmenté de 9 % à 1,74 milliard de dollars, ce qui s’est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 43 cents contre 41 cents attendus en moyenne par les analystes.
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire