Acte XXVII à Besançon, Nancy, Marseille Bordeaux et Bourges

Gaz lacrymogène et charge des gendarmes mobiles lors de la manifestation des gilets jaunes à Besançon

https://www.estrepublicain.fr/ le 18/05/2019

Gilets jaunes à Besançon : des heurts et du gaz lacrymogène à Chalezeule

Le cortège des Gilets Jaunes – 800 manifestants au plus haut de la mobilisation selon la préfecture – a quitté le centre-ville de Besançon pour se diriger vers la zone Chalezeule, ce samedi après-midi. Les forces de l’ordre sont intervenues pour en interdire l’accès. Environ 300 à 400 manifestants étaient encore mobilisés, selon notre reporter. Après sommations, les gendarmes mobiles ont fini par utiliser leurs grenades de dispersion, avec charge à l’appui.


https://www.estrepublicain.fr/ le 18/05/2019

Gilets jaunes à Besançon : environ 800 participants à 16h30

1 / 3

Photo HDmanifestation du 18 mai 2019  Photo ER /Serge LACROIX

manifestation du 18 mai 2019  Photo ER /Serge LACROIX  

Environ 800 personnes participaient, vers 16 h 30 ce samedi à Besançon, à la manifestation des Gilets jaunes. Cette estimation est celle de la Préfecture. Objectif des manifestants : « Montrer qu’on est toujours là après six mois de lutte », confiaient certains d’entre eux.

Le défilé des Gilets jaunes a rencontré celui de la manifestation contre l’homophobie, qui démarrait en même temps.

Au début de la manifestation, près de 300 gilets jaunes étaient réunis.


Gilets jaunes à Besançon : des heurts et du gaz lacrymogène à Chalezeule

Le cortège des Gilets Jaunes – 800 manifestants au plus haut de la mobilisation selon la préfecture – a quitté le centre-ville de Besançon pour se diriger vers la zone Chalezeule, ce samedi après-midi. Les forces de l’ordre sont intervenues pour en interdire l’accès. Environ 300 à 400 manifestants étaient encore mobilisés, selon notre reporter. Après sommations, les gendarmes mobiles ont fini par utiliser leurs grenades de dispersion, avec charge à l’appui.


Acte XXVII des gilets jaunes : la manifestation au cœur de Nancy

Le 18/05/2019

L’Est Republicain


https://www.laprovence.com/

Marseille – Gilets jaunes acte XXVII : premières tensions dans le cortège

Par L.C-P.

Les gilets jaunes ont décidé de faire demi-tour et de redescendre sur la Canebière.

Les gilets jaunes ont décidé de faire demi-tour et de redescendre sur la Canebière.PHOTO L.C-P.

Alors que les gilets jaunes remontaient le cours Franklin Roosevelt, certains manifestants se sont subitement mis à courir pour tenter de distancer les forces de l’ordre. Les policiers ont alors fait usage de gaz lacrymogène pour bloquer l’ascension des gilets jaunes, ce qui a provoqué quelques tensions.

De facto, les gilets jaunes ont décidé de faire demi-tour et de redescendre sur la Canebière.

Gilets Jaunes : l’acte XXVII marque les six mois de la mobilisation


ACTE 27 GILETS JAUNES BORDEAUX

Ajoutée le 18 mai 2019
Vidéo qui résume l’acte 27 des Gilets Jaunes à Bordeaux. Beaucoup de monde notamment avec la manifestation contre Monsanto Bayer. Tout s’est plutôt déroulé dans le calme. Mon objectif : montrer ce que les médias en montrent pas.


« Gilets jaunes » : une trentaine de manifestants ce vendredi soir à Bourges pour les six mois du mouvement

Un gâteau en carton a été porté sur une civière.
Une trentaine de manifestants ont participé ce vendredi à un rassemblement de gilets jaunes à l’occasion des six mois du mouvement.

La page Facebook Le Cher en colère a annoncé un rassemblement ce vendredi soir à Bourges pour les six mois du mouvement des « gilets jaunes », débuté à l’automne dernier.

Etait annoncé un rendez-vous, à partir de 18 heures place Séraucourt, pour le départ d’une marche à 19 heures, « puis dépôt d’un gâteau fictif pour les six mois de lutte gilets jaunes sur le rond point des Prés Fichaux ».

Interrogée, la préfecture du Cher indiquait que cette manifestation n’a pas fait l’objet d’une déclaration. Un membre des « gilets jaunes » du Cher signalait qu’un mail a néanmoins été envoyé pour prévenir.

Mise à jour 19 h 55 :

View image on Twitter

View image on Twitter
Benjamin Gardel@bencarca
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire