Forcalquier en commun   ·  STOP AUX DIVISIONS !

LR: Peu de monde en fait se demandait où ils étaient toute cette année les gens de l’opposition municipale de Forcalquier. On les a retrouvés à côté de Gehant … Le discours abscons d’un candidat politicien moyen s’apprend vite et produit cette langue du meilleur bois… Bonne lecture !

Peut être une image de plein air et texte qui dit ’19:24 4G David Gehant Manifester est un fondamental, mais ni une raison ni un prétexte pour dégrader notre Ville de Forcalquier. Ces agissements répétés sont inacceptables et exaspèrent les habitants. Je les condamne fermement. En comparaison, la manifestation réunissant plus de 5000 chasseurs 18 septembre 2021 n'avait généré aucune incivilité. On ne peut pas en dire autant de 150 << anti-tout »>! Une fois de plus, les services municipaux sont mobilisés un week-end pour nettoyer aux frais des Forcalquiérens. Merci à eux et d'actualité et Marketplace Groupes Notifications Menu’

STOP AUX DIVISIONS !
Depuis des mois, les élus et les militants de Forcalquier en commun ont été sollicités de part et d’autre pour clarifier leur position quant au phénomène du café des libertés : « alors vous êtes pour ou contre ? ». Les événements survenus le week-end dernier sont une bonne occasion pour nous d’expliquer en quoi la question ne se pose pas pour nous en ces termes.
En effet, la manifestation contre le #PasseVaccinal de samedi dernier a été ponctuée par deux actions inhabituelles. Le « dépôt » de postes de télévision sur la place Bret (au niveau de la permanence du député Castaner) et le jet d’œufs avariés sur la façade de la sous-préfecture.
Ces actions ne nous paraissent pas stratégiquement pertinentes et leur agressivité nous semble même contre-productive. Outre leur portée symbolique évidente (rejet de l’état et de ses représentants, rejet des médias télévisuels classiques), que les organisateurs de la manifestation auront tôt fait de vanter auprès de la télévision locale, ces actions n’auront eu pour effet réel que de mobiliser le weekend des agents de la Ville de Forcalquier et de dégrader l’entrée des cabinets para-médicaux de la place Bret (où le député n’est pas bien souvent présent).
Nous sommes donc « contre » la méthode employée par les organisateurs de cette manifestation.
Cela ne veut pas dire que nous soyons contre l’ensemble des personnes qui se réunissent sous l’étendard du Café des libertés.
D’ailleurs nous ne croyons pas qu’il soit très intelligent d’être « pour » ou « contre » un groupe hétéroclite d’habitants de #forcalquier. Que cette recherche de la division soit très présente en ce moment dans le pays (jusqu’au Président de la République qui prend vraisemblablement plaisir à susciter des lois contre une catégorie de la population), cela n’a rien de rassurant. Et c’est pourquoi nous refusons le manichéisme idiot qui voudrait qu’en étant « contre » certaines méthodes employées par certains des membres du mouvement du Café des libertés, nous serions « pour » le passe vaccinal qu’ils critiquent ou « du côté » de ceux qui, comme le maire de Forcalquier, les critiquent sans nuance aucune. On ne peut pas affirmer péremptoirement, comme le maire l’a fait sur les réseaux sociaux, que ces manifestants seraient des « anti-tout » (ils sont anti passe vaccinal, certes, mais qu’est-ce qui permet d’affirmer autre chose ?), pas plus qu’il n’y a de sens à opposer celles et ceux qui manifestent contre le passe vaccinal aux chasseuses et chasseurs venus manifester il y a quelques semaines, dont on ne se sait pas d’ailleurs quel est le point de vue sur ledit passe. Opposer des groupes sociaux, les hiérarchiser, à quoi bon ? C’est la voie de la discorde.
Nous choisissons au contraire de promouvoir la concorde, le consensus et le dialogue. Et si le Café des libertés emploie parfois des méthodes que nous déplorons ou condamnons (nous ne nous sommes pas privés de le dire par le passé), si nous ne partageons pas nécessairement toutes leurs idées, nous ne sommes pas « contre » eux et même nous approuvons certaines de leurs intentions (comme celles de promouvoir la culture, de soutenir les ménages en difficulté ou de réfléchir à la démocratie réelle).
Quant à notre point de vue sur le passe vaccinal, nous en ferons état en détail dans un prochain numéro de notre bulletin trimestriel Sur la place.
Réponse:

Le café des libertés

Que ce soit le maire ou vous, on vous voit que sur les réseaux, ça serait bien de venir un peu sur le terrain plutôt que de jouer l’électoralisme. Les actions de samedi sur la pref et devant la permanence de Castaner étaient hautement symboliques, et c’est bien pour ça que les images ont fait le tour du monde, le but rechercher à donc été atteint, mettre en évidence l’illégitimité de supposés élus, qui n’écoutent pas les administrés. À votre place j’aurais réagi sur la violence des propos du président qui nous dit ne plus être des citoyens, mais la bête vous fait sûrement trop peur pour vous y atteler. Pour avoir parler avec un grand nombre des employés de mairie, beaucoup comprennent notre action et savent qu’on se bat aussi pour eux. Essayer de lâcher un peu les réseaux et de venir nous aider sur le terrain, ça vous évitera de passer pour des plantes vertes comme dans votre autre poste nous concernant.
On en parle dès frais des Forcalquiérens concernant le rond point à 37000e réalisé par les copains du maire ?
Vous êtes où et vous faites quoi en fait ?
(C’est Merlin, j’arrive pas à commenter avec mon compte perso 🤷‍♂️)
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire