Diaporama d’une manifestation réprimée violemment dans une petite ville paisible: Manosque

LR: La même manifestation avec les mêmes “gilets jaunes” en convergence avec des militants de la CGT et des partis de gauche s’était déroulée sans incidents, la semaine précédente dans l’ancienne de ville de Castaner, Forcalquier. 

Le diaporama ci-dessous montre une manifestation festive, ultra paisible, qui avait pu arpenter sans soucis les petites rues du centre ville de Manosque, avant l’arrivée des “bleus”.

Leur calamiteuse intervention sur le boulevard périphérique, en fin de manifestation, sous un prétexte arrangé, – 4 policiers isolés sur le parcours du cortège évidemment insultés, de même pour le commissariat de police longé par la manifestation et laissé libre d’accès – démontre clairement, ici comme sans doute ailleurs, le choix politique de l’Etat de mettre en scène un haut niveau de violence policière, totalement sans objet, à part celui d’avoir provoqué un feu de poubelle.

Les visages des manifestantEs et des habitantEs montrent juste de la consternation. Elles et ils n’avaient pourtant jamais vu autant de monde dans les rues de Manosque depuis la “libération”. Pourquoi tant de violences de la part de l’Etat français, si ce n’est une volonté d’accoutumer le peuple à des mécanismes répressifs toujours plus anxiogènes, de le submerger de sentiments de craintes et même de peurs.  Sans autres réponses, peut-il aller jusqu’à la terreur ?

samedi 26 janvier 2019

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire