Grenoble!: Quand la colère explose face à 30 ans de violences d’Etat

Nouvelle nuit de violences urbaines à Grenoble : policiers et pompiers attaqués aux cocktails Molotov.

Les CRS des champs Elysées ont plus de mal là……. A force d’être violent et la violence des quartiers ça fait 30 qu’ils subissent sans notre soutien…….. C’est quoi déjà???? qui sème la misère récolte les colères !!! Bah ça leur servira de pretexte pour un couvre feux, après la loi anti casseurs ça passera tranquille !

La colère, les colères selon les “gens”, certaines serait légitimes et d’autres ne le seraient pas. La violence de l’Etat est la même pour tous mais elle se fait encore plus cruellement sentir dans certaines zones de non droit, où le désespoir couve et explose de manière cyclique depuis 30 ans.

Allons nous encore les laisser pour compte ???  A nous de soutenir.

Toutes les colères face aux institutions qui écrasent et tuent sont légitimes que ce soit là ou ailleurs !!!!!

Tout a débuté après un accident mortel ce samedi soir, dans lequel deux jeunes hommes à scooter ont percuté un autocar à Grenoble, alors qu’ils étaient suivis par un véhicule de police. Ces derniers ont été tués sur le coup. Les deux victimes circulaient sans casque, sur un scooter volé, qui était aussi démuni de plaques d’immatriculation.

Une information judiciaire a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de cet accident mortel. Dès samedi soir, des violences urbaines ont éclaté dans le quartier Mistral, tout comme dans la nuit de dimanche à lundi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire