Une photo de la Macronie

Cette Photo est extrêmement intéressante…

Bon il y a Brigitte mais à ses côtés, Christophe Barbier, journaliste de BFM WC qui est le gardien mystifié de la Macronie et qui dégaine sa mitraillette dès qu’il est nécessaire d’être le garant du temple Jupiterien. 

Et au côté de Macron, il s’agit de Bernard Mourad ! Mais qui est il ?

Il est l’ancien Banquier de Patrick Drahi milliardaire franco-israélien, résident en Suisse qui s’est construit un empire avec Altice, dont le cours de l’action à perdu plus de 70% en 5 ans, qui lui même à propulser Macron à la présidence, via ses médias ( BFM , RMC, Libération, l’express, l’étudiant…)
Sa fiche sur Wikipédia:
Après avoir conseillé le programme économique de François Hollande…
“En janvier 2015, à l’âge de 39 ans, il quitte Morgan Stanley pour prendre la présidence d’Altice Media Group, le nouveau groupe de médias de Patrick Drahi constitué d’une vingtaine de titres de presse (dont Libération, L’Express-L’Expansion, L’Étudiant, Point de Vue, Lire, Studio) et de la chaîne d’information internationale i24news21,3,22,23. Dès juillet 2015, ce portefeuille de médias s’élargit à travers une alliance stratégique entre Altice et le groupe audiovisuel NextRadioTV (BFM, RMC…). En avril 2016, il pilote la fusion d’Altice Media Group avec SFR, créant le premier opérateur convergent télécoms-médias en France. Il est nommé dans la foulée vice-président de SFR Presse et responsable du développement d’Alice Media International.”

Mais la cerise sur le gâteau c’est que ce même Mourad est un ami de longue date de Macron du temps où il était banquier. Il a même été son conseillé spécial lors des présidentiels

Mais pourquoi parler de lui ? De ce Mourad !

Tout simplement parce qu’il rejoint Bank of America en septembre 2018 en tant que directeur du siège parisien, un de ses dossiers concerne la privatisation de aéroports de Paris ADP, le hasard fait bien les choses…

Vous comprenez maintenant le résumé de la Macronie. La consanguinité à l’état pur.
Le bien commun et fameux “intérêt général” sont une fois de plus violentés sur l’hôtel de la compromission, de la forfaiture.

Faut il encore se taire ????

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire