Alpes de Haute-Provence : santé, Patricia Granet interpelle Emmanuel Macron

LR: Voici des personnages qui par leurs responsabilités politiques et celles des formations politiques auxquelles elles et ils ont appartenu, ont déconstruit méthodiquement pendant des décennies, les services publiques, issus du compromis signé par le Conseil National de la Résistance (pour désarmer les résistants). Le bilan de cette politique mise en oeuvre avec acharnement, par tous les gouvernements, de droite de gauche et d’ailleurs, est catastrophique pour les usagés. Ces politiques méthodiques de privatisations, dont elles et ils sont co-responsables ont été décidées à Paris et à Bruxelles au profit des multinationales et de leurs filiales, dont ils ne sont que les petits commis, alors qu’elles et ils n’ont que le mot “ruralité” et “territoires” à la bouche. La ruralité elles et ils l’ont tuée avec l’agro-industrie, par un sous-équipement parfaitement décidé à Paris et à Bruxelles – quand ce n’est pas pour convenir à des accords de libre échange à New-York – elles et ils ont désertifié les “territoires”, jusqu’ au désastre auquel nous sommes confrontés aujourd’hui. Elles et ils s’affligent des conséquences désastreuses de leurs politiques tout en voulant s’accommoder des causes. Leurs gouvernements appliquent depuis des décennies une approche par étapes pour ruiner les services publics, qui globalement suit le même schéma mis en oeuvre pour le chemin de fer, après avoir a fait ses preuves pour l’eau, les autoroutes, l’électricité, le gaz, les télécoms; les prochaines cibles seront la gestion des barrages, le traitement des déchets, les retraites, la santé et l’éducation…

 Nos deux compères, Patrica Granet Jean-Yves Roux, et leurs amiEs se réveillent bien tardivement, forcés de monter sur les tréteaux pour un nouveau spectacle de marionnettes, à l’approche des élections… Qui ne changeront rien, comme toujours, car elles ne peuvent rien changer au “système” justement dénoncé par les gilets jaunes, ce type d’élections, sans réels pouvoirs, ne sert qu’à le légitimer…

https://lesgiletsjaunesdeforcalquier.fr/index.php/2019/09/30/services-publics-cap-2022-le-managerialisme-macronien-applique-au-service-public/

Alpes de Haute-Provence : santé, Patricia Granet interpelle Emmanuel Macron

30 Septembre 2019

SANTÉ / Le maire de Digne les Bains a adressé un courrier au Président de la République pour l’alerter sur « la situation difficile des hôpitaux bas-alpins ».

Alpes de Haute-Provence 

Patricia Granet interpelle Emmanuel Macron. Le maire de Digne les Bains a adressé un courrier au Président de la République pour l’alerter sur « la situation difficile des hôpitaux bas-alpins ». « Le problème des urgences est alarmant : quatre médecins quittent les urgences de Digne-les-Bains, quatre médecins quittent les urgences de Manosque et les urgences de Sisteron ont fermé la nuit cet été faute d’effectifs médicaux » écrit-elle. Selon le maire, si des médecins n’arrivent pas rapidement aux urgences de Digne « la seule solution proposée par la direction du GHT serait de supprimer l’activité de régulation du SAMU 04 dans sa totalité pour la rattacher au CHICAS et la transférer ainsi dans les Hautes-Alpes ». Une perspective dénoncée par Patricia Granet dans ce courrier. Elle demande plus de moyens financiers pour les hôpitaux des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Il faut aussi, selon elle, des évolutions réglementaires pour « encadrer les conditions d’exercice hospitalière et libérale ». Patrica Granet qui s’associe à la demande de Jean-Yves Roux, sénateur, pour mettre en place un Grenelle de la santé des Territoires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire