CGT santé 04: La manif des maires à l’initiative de M. Spagnou

Samedi 28 septembre, a été organisée une manif des maires à l’initiative de M. Spagnou, Maire de Sisteron. Il y a eu des tensions à la fin du défilé quand le cortège d’environ 150 maires s’est retrouvé devant les urgences de Sisteron, où se rassemblaient environ 150 citoyens (dont de nombreux gilets jaunes ou syndicalistes CGT). Je ne pense pas que les tensions sont le fait de citoyens qui seraient venus pour en découdre comme certains le disent, pour en avoir discuter avec de nombreux citoyens les jours d’avant. Je vais seulement donné mon analyse de la situation, je ne dis pas que c’est une vérité absolue, c’est seulement comment je le ressens :– de nombreux citoyens sont venus pour intervenir et souhaitaient dire : “Mesdames et Messieurs les élus, votre initiative est une bonne chose mais pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour vous mobiliser ? Pourquoi si peu d’entre vous viennent tous les lundis soir devant les urgences de Sisteron pour en demander la réouverture ?

– Malheureusement, au niveau de l’organisation de la manif, il n’a pas été souhaité que des citoyens s’expriment. Il aurait été prévu dans l’organisation que puissent s’exprimer trois citoyens par exemple représentant 3 sensibilités de la mobilisation de Sisteron, cela aurait apaisé les tensions au lieu de les exacerber,

– beaucoup de citoyens n’ont pas apprécié également que M. Spagnou dans son discours n’ait pas un seul mot bienveillant à l’égard de la mobilisation des lundis soir à Sisteron, et qu’à la place il brosse dans le sens du poil la Député de la majorité présidentielle. Majorité qui accélère la casse des services publics ou le peu de démocratie qu’il nous reste, comme l’accélération du fossé qui se creuse entre les citoyens et les élus…

A noter qu’environ 400 personnes ont manifesté dans les  rues de Château-Arnoux samedi après-midi lors de la mobilisation citoyenne pour la défense des services publics, avec la présence de nombreux élus locaux. Nous avons pu échanger de manière constructive avec les élus présents à ce moment là.Mais au delà de la polémique, la question de fond demeure :Quand va s’arrêter la casse des services publics ? Restera-t-il encore quelque chose dans 10 ans dans les territoires ruraux ? Et que fait-on pour stopper l’Hémorragie ?

Nous assistons à un retour en arrière de plusieurs décennies.

Et la réforme des retraites, si elle est mis en place constituerait encore un retour en arrière de près de 80 ans. 

Alors, oui le peuple est en colère.  Ce n’est pas toujours politiquement correct, c’est parfois maladroit, mais c’est aussi cela l’expression populaire qui vient des tripes et pas d’un discours écrit par un cabinet de communication. Alors, oui le peuple veut reprendre ses affaires en mains. Et cela ne plait pas à tout le monde surtout dans un contexte où des moyens importants sont mis en place pour s’assurer d’une dépolitisation des citoyens.

Pour conclure, on voit et on va de plus en plus voir des enjeux nationaux se déclinant avec un retour au local de l’action collective. On voit de plus en plus une problématisation du territoire se décliner en espace politique croissant. Et ce qui se passe aujourd’hui à Sisteron est un phénomène qui va s’amplifier dans les années à venir dans la plupart des territoires.La question de fond reste la même !L’objectif de réouverture des Urgences 24h/24, 7 jours /7 et de qualité reste le même !

La mobilisation continue !

RDV ce soir à 18h30 devant les Urgences de Sisteron !

Pour la CGT,

Cédric Volait

Nous n’avons pas récupéré tous les articles de presse du week-end, ci-joint juste deux liens vidéos.

>> Pour visionner la vidéo du JT de France 3 de 19h00 du 28 septembre, cliquer sur ce lien: https://youtu.be/962w0P73c-A

>> Pour visionner la vidéo de DICI TV du 28 septembre, cliquer sur ce lien : https://vimeo.com/363013128

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire