Coronavirus : la situation “s’aggrave rapidement” en Italie et en France

Coronavirus : avec 89 décès en 24 heures, la situation “s’aggrave rapidement” en France

Les hôpitaux français accueillent désormais 3 626 patients, dont 931 sont en réanimation.

Des soignants transportent un malade du coronavirus à l’hôpital Emile-Muller à Mulhouse (Haut-Rhin), le 17 mars 2020.  (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Le bilan des victimes du coronavirus ne cesse de s’alourdir en France. Les hôpitaux français accueillent désormais 3 626 patients, dont 931 sont en réanimation. Parmi ces cas les plus graves, la moitié sont âgés de “moins de 60 ans”, a insisté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, en annonçant un total de 264 décès, soit 89 supplémentaires en 24 heures.

>> Confinement, recherche, réactions internationales… Suivez les dernières informations sur le Covid-19 en direct

Le gouvernement français voit la situation “s’aggraver rapidement” au deuxième jour du confinement, avec un risque de saturation pour des services d’urgence.

“L’épidémie s’étend sur le territoire national et la situation s’aggrave rapidement”, a-t-il prévenu en pressant les Français de respecter “impérativement” le confinement mis en place depuis mardi midi et les mesures barrière pour faire obstacle à la transmission du virus afin d’atténuer la charge des soignants.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Eclairage. Vaccins, chloroquine, remdesivir… Où en sont les recherches pour trouver des remèdes contre le coronavirus ?

• Pratique. VIDÉO. #OnVousRépond : enterrements, attestation, confinement… Edouard Philippe a répondu à vos questions sur le coronavirus

• Désintox. Boissons chaudes, soleil, tests à faire soi-même… Nous avons passé au crible les pseudo-conseils envoyés par un message viral

• Infographie. L’épidémie en France suit toujours une trajectoire similaire à celle de l’Italie (à huit jours d’écart)

• VIDEO. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation


Coronavirus : 475 morts en Italie, le pire bilan journalier pour un pays depuis le début de l’épidémie

Désormais, ce sont près de 3 000 personnes qui ont perdu la vie dans le pays en raison de cette maladie.

Un médecin de l\'hôpital Casal Palocco, jeudi 18 mars 2020 près de Rome (Italie).
Un médecin de l’hôpital Casal Palocco, jeudi 18 mars 2020 près de Rome (Italie). (ANDREAS SOLARO / AFP)

>> Suivez les dernières nouvelles concernant la pandémie de Covid-19 en direct avec notre rédaction

Désormais, ce sont près de 3 000 personnes (2 978) qui ont perdu la vie en Italie en raison de cette maladie, un bilan très proche de celui de la Chine (plus de 3 200 morts) d’où est partie la pandémie.

Les services sanitaires italiens ont enregistré 4 207 nouveaux cas dans les dernières 24 heures, un chiffre là encore jamais atteint auparavant. C’est encore la région de Milan, la Lombardie, qui paie le plus lourd tribut avec les deux tiers des décès recensés.

La planète guette “le pic” de la pandémie en Italie

Mais la hausse des nouveaux cas concerne d’autres régions, notamment la Vénétie et le Piémont avec environ 500 nouveaux cas chacun, ou la Toscane avec une hausse de 300 cas. Le précédent record sur un jour remonte à dimanche, avec 368 décès sur un jour, un total que la Chine n’a jamais connu, selon les bilans officiels.

La planète guette “le pic” de la pandémie en Italie, où le confinement a été décrété il y a une semaine: les experts espèrent qu’il sera bientôt atteint mais restent très prudents dans leurs prévisions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire