La révolte n’a pas de visage

COLÈRE NOIRE 🏴

[Désolé pour la longueur…]

Avancer sans reculer, car si on recule, c est le vide derrière nous et les gouvernements ne seront pas là pour nous rattraper. Au contraire, ils feront tout pour pousser à bout et envoyer les gens dans le précipice.

Message aux gens qui s insurgent de voir des barricades, du feu dans les rues, des banques détruites, des permanences de députés saccagées et qui disent en même temps ” mais que vous êtes cons, c est nous qui allons payer. C est pas gentils, ç est pas productif”. Je vous dit humblement, qu au début du mouvement c était fréquent, personne ne disait rien et le gouvernement a tremblé. C est principalement parce que ce type de manifestation ne choquait pas les manifestants qu il a fait peur aux gouvernements.
On pourra dire c’était volontaire, calculé de la part du gouvernement… personne ne l avait vu venir ce mouvement. C était spontané et beau!
Qu on soit bien clair, ce n est pas un appel à la haine,
ni même faire l apologie de la violence, c est juste factuel. Je garderai à jamais les images de Novembre et de Décembre et l impact que ca a eu dans l esprit des politiques. Le mouvement des gilets jaunes en 4 actes, a été plus efficace que des années de fausses colères syndicales. 40 ans de manifestations syndicales à République pour que finalement un mouvement des gilets jaunes naît sans corps constitués et sans organisations politiques et syndicales juste grace à un appel spontané sur les réseaux à se bouger le cul.
Juste un humain avec des revendications, des convictions et un gilet.

De l’argent, le gouvernement en prendra encore et encore aux citoyens pour enrichir les plus riches.
Si il faut payer autant payer en ayant eu la réelle envie
d avoir voulu changer ou de vouloir sortir du cadre imposé par l’oligarchie, qui a pour seul envie de transformer une manifestation de colère en kermesse du dimanche où tout le monde doit se connaitre pour être ensemble et être légitime pour manifester. Tout cela les arrange bien. Créer des manifestations qui finalement ne gênent personne même pas les manifestants qui finalement s amusent et perdent le sens du combat. Je préfère payer pour des dégâts qui peut-être peuvent faire changer les choses comme au début du mouvement , plutôt que de payer des impôts en ne disant rien et en étant bien sage de peur de la bienpensance. Avec Macron, le dialogue est impossible. Il garde le cap de la destruction des vies et des services publiques.
Et pour moi, c est une erreur d avoir voulu changer de cap celui que les gilets jaunes ont initié au début du mouvement. Spontanéité, détermination et envie de changement. Personne se connaissait, tout le monde était déterminé avec des revendications claires. Aujourd’hui, personne ne s y retrouvent et les divisions ont fait en sorte que certains peuvent se sentir gênés ou se sentir mal avec le gilet jaune. Comme si le jaune était devenu la couleur de la honte en France.

Etre fort, être insurgé, être courageux, être déterminé, être unis, c étaient les caractéristiques du mouvement de Novembre et Décembre 2018.
Et il a fait du mal au pouvoir. Avoir confiance en tout temps, être positif car avoir des pensées négatives et de défaites ne créent que des perdants et l échec.
Et je crois profondément à la réussite et à
l aboutissement de ce grand mouvement qu est celui des citoyens en colère initié par les gilets jaunes.

Enfin, aux trolls qui me disent “tu parles, tu fais le beau mais tu es qu un lâche et un menteur.”
Le lâche, c est pas celui qui depuis deux ans est là non stop pour le bien commun sur et en dehors du terrain, au-delà des frontières comme beaucoup de citoyens qui ont pris chers sans broncher dans le silence le plus total. Le lâche, c est pas celui qui combat dans
l ombre pour se préserver des esprits malfaisants.
Un insurgé n est pas un con. Un insurgé réfléchit.
Un insurgé ne va pas où on lui demande d aller.
Un insurgé ne court pas quand on l appelle. Il est autonome mais pas seul. Il veut l union pour un objectif commun. Il a des convictions personnelles et combat pour les faire connaître dans le soucis de
l intérêt commun.
Il combat avec une idée, une conviction pas simplement avec un visage qu il doit à tout prix faire connaître comme si c était un passage obligé pour passer sur le grill de l inquisition de ceux qui jugent si un tel ou un tel a le droit de revendiquer dans la rue.

Mais en vérité, le lâche c est celui qui fait le malin à insulter des gens derrière son écran pour finalement se rendre compte qu en ouvrant son frigo, il constate qu il est dans la même merde que ceux qu’ils insultent et qui veulent faire changer les choses.

Le combat des gilets jaunes n est pas un combat
d égoïstes. Les valeurs originelles du mouvement sont nobles et c est un combat pour tous !!!!!
Même pour les pires trolls du pays.

Soyons fiers de ce mouvement, n ayons pas honte!
Retrouvons ensemble cet esprit de Novembre et Décembre qui manque tant.

Force à tous.
#12septembre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire