Lyon : 4 mois ferme pour avoir dégradé des banques lors d’une manifestation des Gilets jaunes

LR: Les indices qui ont permis l’arrestation devraient faire réfléchir….

Photo d’illustration – LyonMag

Chihab, l’homme de 22 ans auteur de dégradations sur des banques lors de l’acte 69 des Gilets jaunes, le 7 mars dernier, a été condamné, ce mercredi, à huit mois de prison dont quatre avec un sursis probatoire pendant deux ans.

Le jeune homme avait balancé un tour de bouche d’égout sur les vitrines de plusieurs établissements bancaires, rue Victor Hugo, dans le deuxième arrondissement de Lyon. Le mis en cause avait dissimulé son visage, portait des vêtements noirs et était ganté.

C’est la colère, la rage et l’euphorie de la foule. J’ai été emporté par le mouvement, j’ai reproduit ce qui se passait autour de moi et je regrette ces dégâts”, s’est justifié l’individu, par ailleurs agent hospitalier intérimaire, lors de son jugement en comparution immédiate, rapporté par nos confrères du Progrès.

Le jeune homme s’est réclamé des Gilets jaunes, sans convaincre la partie civile qui a mis en cause sa tenue lors de la commission des faits, d’après Le Progrès : “Venir soutenir qu’on était Gilet jaune alors qu’on était habillé comme un Black Bloc, non, je ne crois pas au hasard”.

L’individu condamné, et qui possédait déjà sept antécédents judiciaires, avait été interpellé à son domicile situé dans le neuvième arrondissement de Lyon, ce mardi à 6 h 45, après avoir été identifié grâce à la vidéosurveillance. Une paire de “baskets caractéristiques” portées lors des faits avaient été retrouvées lors de la perquisition de son habitation. Les enquêteurs avaient également découvert dans son téléphone portable des images montrant sa présence lors de la manifestation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire