A monsieur le préfet de Grenoble – Un grand éclat de rire au sujet d’une vidéo de rappeur

AM Chartier le 4-9-20

Monsieur Le préfet de Grenoble

Préfecture Place de Verdun

Objet : un grand éclat de rire au sujet d’une video de rappeur

Monsieur le Préfet

J’ai attendu en vain une réponse à mes courriers de 2019 au sujet des autorisations que vous avez données, en pleine canicule, à la pose de canons à neige, aussi bien à l’Alpe d’Huez qu’à Chamrousse. Il me semblait qu’au nom du gouvernement soucieux de promouvoir la transition
énergétique (c’est ce qu’on nous dit), vous ne deviez pas donner ces autorisations afin de protéger l’eau de notre département, l’eau étant la plus précieuse des richesses… Hélas ! Ça n’était pas votre tasse de thé. C’est pourquoi vous avez récidivé en 2020 pour la Roche Béranger.
Je comprends donc mieux votre silence en vous voyant tomber, avec le Procureur de la République, dans le piège d’une mauvaise lecture, par trop de précipitation, d’une video du rappeur grenoblois, Corbak Hood, tournée en août à la cité Mistral, dont la promo a été faite par
les médias BFM TV, C News, Le Dauphiné Libéré …
Il suffisait d’écouter la video du rappeur pour comprendre qu’il s’agissait d’une blague provocatrice vis à vis de la police : armes factices, sachets de drogue factices…. sauf les gâteaux… ! Vous pouviez ne pas apprécier, mais c’est le principe des créations des rappeurs, de se lâcher sur des sujets qui fâchent !
Mais l’occasion était trop belle pour tenter de faire un scandale du type« Sarkozy » ? En « croyant » à la damnation de Grenoble du fait du « laxisme » de son maire vis à vis des délinquants de cette ville ? !!!.
Outre que ce n’est pas au Maire de régler, quant au fond, les questions de drogue et d’armes, vous avez été jusqu’à alerter le ministre de l’intérieur Darmanin (!! ) qui est tombé lui-même dans le piège en se ridiculisant à son tour. Après la stupeur, les grenoblois vont rire pendant des mois.

Je prends plaisir à vous citer :
Le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant :”Il s’agit en effet de savoir qui a fabriqué ces vidéos, ce qu’il en est de la nature exacte des armes et de la drogue exposées et des liens entre les vidéastes et les trafiquants de stupéfiants du quartier” (!)
Et vous-même : “Nous avons des hommes qui tournent une vidéo avec des armes sur la voie publique. La réaction de l’Etat est tout à fait légitime. Le ministre de l’Intérieur m’a demandé cette opération (de police) pour montrer que l’autorité de l’Etat s’impose. Ce ne sont pas des malfrats qui vont occuper la voie publique avec des armes, factices ou pas.” Lionel Beffre, préfet de l’Isère.

Il me semble que lorsqu’on a de hautes responsabilités, on réfléchit à deux fois avant de se lancer dans de telles aventures ! A moins qu’on ait subi des pressions pour provoquer le maire écologiste par tous les moyens !!??
Vous avez été maintes fois sollicité, que je sache, sur les problèmes posés par la drogue et la mafia qui, en haut lieu, organise ce commerce, y « salarise » des jeunes qui font vivre leur famille grâce à cela. Il me semble qu’à part quelques démonstrations d’autorité, vous avez préféré la paix sociale plutôt que la guerrre ouverte avec des mafieux dont vous savez trop à quelles puissances financières ils sont liés… Pour que
« l’autorité de l’État s’impose », il faudrait que cet Etat soit un modèle du genre dont les membres seraient incorruptibles…. Les rappeurs le savent quelque part !
Mais demandez vous donc aussi pourquoi il y a tant de clients pour acheter de la drogue ! Plus de clients, plus de drogues ! Sauf qu’il faudrait que l’État, entre autres, suscite un espoir capable de donner un sens tel à la vie que la drogue deviendrait quasi inutile…
Vous devriez peut-être aussi travailler là-dessus, et sur … la préservation de l’eau !
Je vous souhaite de bons jours à venir.
Salutations respectueuses !

AM Chartier
(lettre rendue publique)


https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/dealers-armes-a-grenoble-gerald-darmanin-sest-il-fait-avoir-par-un-clip-de-rap-40265620.html

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire