GILETS JAUNES: DES TENSIONS LORS D’UNE MANIFESTATION À LYON, HUIT PERSONNES EN GARDE À VUE

Cyrielle Cabot

Journaliste BFMTV

Le

Les gilets jaunes ont donné rendez-vous à Nantes et à Lyon. – GERARD JULIEN / AFP

Des gilets jaunes, rejoins par des Antifas et des personnes se réclamant du mouvement Black Lives Matter se sont réunis place Bellecour à Lyon, ce samedi.

Environ 500 personnes, selon les chiffres communiqués par la préfecture du Rhône, se sont réunies à Lyon ce samedi, malgré un arrêté préfectoral interdisant les manifestations dans la ville. Elles répondaient à l’appel lancé par des gilets jaunes pour “l’acte 101” d’un mouvement baptisé “Tout.es ensemble ou rien!”.

Les manifestants, parmi lesquels se trouvaient aussi des antifascistes et des personnes se réclamant du mouvement Black Lives Matter, s’étaient donné rendez-vous à 13h12, un horaire symbolique qui renvoie à l’acronyme ACAB (“All cops are bastards”) si l’on remplace les chiffres par la lettre correspondant dans l’alphabet.

Rapidement, des tensions ont éclaté entre les manifestants et les forces de l’ordre qui ont dû faire usage de gaz lacrymogènes, relate Le Progrès. Toujours selon le quotidien lyonnais, des centaines de blacks blocs faisaient face aux policiers autour 14h30. Personne n’a été blessé, toujours selon la préfecture.

Huit personnes ont été placées en garde à vue, a indiqué la préfecture du Rhône ce samedi soir. Parmi les huit gardes à vue, une concerne un jet de projectiles, a-t-on précisé de même source.

Cyrielle Cabot
Journaliste BFMTV

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire