UN MONDE FOU CONTRE LEUR MONDE

Nat Du Sud  a partagé une publication.
6 h 
UN MONDE FOU CONTRE LEUR MONDE
Plusieurs milliers de personnes au Trocadéro en ce moment. Et ça arrive encore de partout. De nombreux métro remplis et les rues aux alentours aussi.
Images Charles Baudry, Rémy Buisine, Le Média et Yazid Bouziar


Plusieurs milliers de manifestants à Paris contre la loi de sécurité globale

Une manifestation contre la loi de sécurité globale et pour les deux ans des Gilets jaunes a lieu ce samedi 21 novembre au Trocadéro à Paris. A suivre en direct avec Actu Paris.

Quelque 4000 manifestants selon nos estimations étaient présents au Trocadéro ce samedi après-midi (©SL/Actu Paris)

Ce samedi 21 novembre, au lendemain du vote à l’Assemblée nationale de la mesure la plus controversée de la proposition de la loi « sécurité globale », pénalisant la diffusion malveillante de l’image des forces de l’ordre, avec des garanties du gouvernement sur le « droit d’informer », une manifestation contre cette loi se tient à Paris à l’initiative de syndicats de journalistes. Des Gilets jaunes, qui fêtent à cette occasion les deux ans du mouvement, se joindront à eux.

À lire aussi

Les organisateurs de cette manifestation prévue à 14h30 souhaitaient qu’elles se tiennent place du Trocadéro et sur le Parvis des Droits de l’Homme. Ce dernier lieu a été refusé par la préfecture de police de Paris qui met en avant le respect des gestes barrières contre le coronavirus la capacité d’accueil réduite du Parvis (1000 personnes).

Merci d’avoir suivi ce direct avec nous

VIDÉO. Manifestation contre la loi sécurité globale à Paris : feu, projectiles, début des tensions

14h25 : plusieurs stations de métro fermées ce samedi
Plusieurs stations de métro sont fermées à Paris dès 10h ce samedi 21 novembre 2020 du fait d’une manifestation des Gilets jaunes.

13h50 : Imposant dispositif policier

Un imposant dispositif policier a été mis en place a constaté notre journaliste Simon Louvet sur place. Il a pour objectif d’empêcher tout départ en cortège. Et aussi de limiter les potentiels heurts, après les violents affrontements de mardi, où des journalistes ont été ciblés par la police.

Partagez

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire