Comment on nous fabrique une communication anxiogène.

Un exemple tout récent à partir de la situation à Nice et dans les Alpes-Maritimes

A Nice, cela fait plusieurs jours que le nombre de nouveaux cas s’envole et que la tension hospitalière s’intensifie. Jusque-là plutôt épargnée par le Sars-CoV-19 par rapport aux autres grandes métropoles, la ville connaît un pic épidémique majeur. Le département tout entier enregistre un taux d’incidence plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale. Il était de 340 le 23 décembre, selon l’agence de sécurité sanitaire Santé Publique France (SPF), indiquant que la situation est désormais similaire à celle de fin octobre, au début du deuxième confinement, sans que cela soit lié à une politique de dépistage massive.(souligné par moi BC)

LE MONDE daté 29/12/2020 – page 14, en bas, 5ème colonne.

Extrait:

Alpes-Maritimes, extrait des données consolidées SPF,
captées  pour le jour J à à J+3
Incidence

(nvx cas + sem. gliss.)

/ 100000h

Nvx cas dépt 06  semaine gliss. pers. testées à J pers. testées Positif à J Taux   de positifs en % à J pers. nouvelles hospitalisées à J+3 N pers. nouv. en réanimation 29à J+3 Cumul Décès avec Covid Hosp. à J+3 Décès hosp. COVID en 1j  J+2 à J+3 Nb total en réanimation à J+3
LU14/12/2020 176 1340 8091 504 6,2% 35 0 519 9 47
MA15/12/2020 193 1474 6670 477 7,2% 31 3 527 8 50
ME16/12/2020 206 1571 8337 462 5,5% 23 2 532 5 50
JE17/12/2020 224 1713 9494 471 5,0% 6 2 533 1 52
VE18/12/2020 249 1903 10970 542 4,9% 44 7 548 15 54
SA19/12/2020 264 2014 6664 348 5,2% 49 3 553 5 53
DI20/12/2020 270 2060 1627 102 6,3% 23 2 559 6 52
LU21/12/2020 294 2244 15193 766 5,0% 44 4 563 4 47
MA22/12/2020 323 2467 15727 746 4,7% 21 0 566 3 52
ME23/12/2020 341 2599 15711 650 4,1% 11 3 569 3 47
JE24/12/2020 341 2600 11513 465 4,0% 16 0 571 2 43
VE25/12/2020 293 2234 615 27 4,4% 39 11 576 5 50

Conclusion?

Alors, incompétence, mensonge, manipulation, collusion et connivence avec les autorités pour diffuser une ambiance anxiogène ?

Car il est clair que, au cours d’une période d’une ou deux semaines, le nombre de cas positifs est assez proportionnel au nombre de personnes testées, qui a presque partout triplé en France métropolitaine, de la semaine 50 (7-13 Déc.: 182 000 testés par jour en moyenne) aux 4 jours avant Noël (620 000 testés par jour en moyenne), sans qu’on ne le dise clairement dans les grands médias, ni dans le tableau des chiffres clés quotidiens de SPF…

En incitant à se faire tester avant de rencontrer “la grand-mère”, les autorités ont provoqué la ruée vers les tests gratuits (mardi 22: 709 000 personnes testées !) et par là même la hausse des cas positifs détectés, ceci leur permettant de diffuser une ambiance anxiogène et des menaces de reconfinement, d’imposer la soumission à des mesures ineptes et indifférenciées.

Bernard Cornut, Le Monde au Coeur, bernardcornut@orange.fr

20201229-BCORNUT-Comment on nous fabrique une communication anxiogène (1)

1 Comment

  1. Il y a beaucoup de personnes agées dans le 06…..

    Problème de CM2 posée à l’élève macron. Premier de la classe.

    Tu as 200 doses en stock. Il y a 200 personnes .
    Soit tu “sauves” 95 personnes à qui tu donnes 2 doses.
    Soit tu sauves 182 personnes à qui tu ne donnes qu’une seule dose.
    Probleme:
    Question 1 : que fais-tu ?
    Question 2 : quel est le taux d’efficacité du vaccin en une seule dose.
    Et quel le taux d’efficacité en deux doses.
    La réponse est connue.
    Il faut chercher sur Google ‘pfizer taux d’efficacité première dose’.

Laisser un commentaire