NON AU PROJET DE FUSION – ABSORPTION ENTRE LES HOPITAUX DE RIEZ, PUIMOISSON ET VALENSOLE

March 31, 2021
Bonjour,

Dans la période actuelle de pandémie, nous devons porter une attention particulière aux maltraitances subies par notre système de santé et à notre maillage de structures locales.

Aujourd’hui, loin d’être remises en cause, les maltraitances sont renforcées à grands coups de fermetures de lits, suppressions de postes, restructurations ou encore projets de fusions / absorptions.

C’est ce que prennent de plein fouet les établissements et les personnels de la santé et de l’action sociale du département.

Le projet de fusion entre les hôpitaux de Riez, Puimoisson et Valensole est d’une extrême gravité, et chacun (personnels, élus locaux, citoyens) doit en saisir toute l’importance et se mobiliser !

Nous ne les laisserons pas faire !

Leur intransigeance va se heurter à notre détermination sans faille !

Un grand basculement est nécessaire !

La solidarité doit prendre le pas sur la précarité sanitaire !

La coopération doit prendre le pas sur la concurrence !

La démocratie locale doit prendre le pas sur une centralisation des pouvoirs !

La réponse aux besoins des populations doit prendre le pas sur un monde du chacun pour soi !

C’est pourquoi,

Soyons nombreuses et nombreux le mercredi 7 avril à 11h00 devant l’hôpital de Riez (pour la journée mondiale de la santé) pour exiger le retrait du projet de fusion des hôpitaux de Riez, Puimoisson et Valensole et obtenir un renforcement des moyens pour notre département !

Nous organiserons dans la foulée une caravane revendicative sur les sites de Puimoisson et de Valensole !

Merci !

On lâchera rien !

Pour la CGT,

Cédric Volait

>> Ci-joint le tract recto / verso appelant à se mobiliser le 7 avril 2021

https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=ce4279794c&attid=0.2&permmsgid=msg-f:1695783743446848396&th=1788a2547c08138c&view=att&disp=safe

https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=ce4279794c&attid=0.3&permmsgid=msg-f:1695783743446848396&th=1788a2547c08138c&view=att&disp=safe

https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=ce4279794c&attid=0.2&permmsgid=msg-f:1695783743446848396&th=1788a2547c08138c&view=att&disp=safe

Depuis 12 mois de crise sanitaire, le personnel des hôpitaux et EHPAD est épuisé, en souffrance, et l’ARS PACA en profite pour élaborer un projet de fusion entre l’hôpital de Riez et les EHPAD de Puimoisson et Valensole, ce qui est la pire des restructurations et un total mépris envers les personnels. C’est surréaliste et en même temps, c’est totalement cohérent au regard de l’extrême pression et de l’incertitude mise sur notre territoire et nos établissements ces dernières années.
La CGT et de nombreuses organisations progressistes du département ont interpellé le directeur général de l’ARS PACA le 10 mars pour lui signifier qu’on ne le laisserait pas utiliser notre département comme terrain de jeu de fusions / absorptions.
Nous avons eu l’ARS 04 longuement au téléphone pour nous dire qu’ils ont compris le message et qu’ils “ne voulaient pas d’une nouvelle zone de front dans le département”, comme celle de Sisteron, victorieuse, après 14 mois de lutte pour la réouverture des Urgences de nuit. Ils l’ont bien compris, notre détermination reste entière ! Ils nous ont répondu que ce projet ne se ferait pas. Cependant, nous n’avons aucune garantie écrite et nous n’avons aucune confiance dans leurs intentions futures. Comme pour Sisteron, seule la mobilisation nous permettra de gagner !
Leur politique de démantèlement conduit à la destruction de structures solides, stables et souveraines… pour en faire des hôpitaux “liquides” et éphémères. Leur processus, c’est comme un jeu des chaises musicales : à chaque tour, on enlève une chaise, pour au final n’en conserver
qu’une seule, c’est à dire un seul établissement. Cela conduit également à la mise en place d’une mobilité forcée des personnels.

C’est pourquoi aujourd’hui, nous exigeons :

– Le retrait officiel du projet de fusion entre l’hôpital de Riez et les EHPAD de Puimoisson et Valensole
– Que l’ARS arrête de prendre notre département pour un terrain de jeu et les personnels hospitaliers ainsi que les élus locaux pour des pions
– Le renforcement et la création de services vitaux pour la population (réanimations, urgences et maternité) afin qu’aucun citoyen du département ne soit en danger du fait du manque de moyens

Soyons nombreuses et nombreux

Rassemblement mercredi 7 avril à 11h00 devant l’hôpital de Riez
+
Ensuite, caravane revendicative
sur les sites de Puimoisson et Valensole

La fusion, c’est “le passage de l’état solide à l’état liquide”
(dictionnaire Larousse)

NON À DES HÔPITAUX “LIQUIDES” ET ÉPHÉMÈRES !

OUI À DES ÉTABLISSEMENTS SOLIDES, STABLES ET SOUVERAINS !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire