Caroline Fiat : « Ça fait 5 ans que j’alerte le gouvernement sur la situation dans les Ehpad »

http://www.regards.fr/

Par Pablo Pillaud-Vivien | 26 janvier 2022

Après les révélations du journaliste Victor Castanet dans son livre-enquête Les fossoyeurs aux éditions Fayard, nous revenons avec la députée LFI et aide-soignante Caroline Fiat sur les conditions de travail et d’accueil dans les EHPAD

Après les révélations du journaliste Victor Castanet dans son livre-enquête Les fossoyeurs aux éditions Fayard, nous revenons avec la députée LFI et aide-soignante Caroline Fiat sur les conditions de travail et d’accueil dans les EHPAD.

UNE MIDINALE À VOIR…

ET À LIRE…

Sur les EHPAD privés lucratifs
« Depuis hier, je n’arrête pas de voir des députés qui se disent choqués par les révélations [de Victor Castanet dans son livre “Les Fossoyeurs” sur la maltraitance dans les EHPAD] mais cela fait 5 ans que je les alerte. »
« A chaque projet de loi de financement de la sécurité sociale, on propose des amendements pour interdire les EHPAD privés lucratifs. »
« On n’a pas à se faire de l’argent sur la dépendance et le manque d’autonomie de nos aînés. »
« Il y a des personnes qui gagnent de l’argent sur le malheur et la détresse des personnes âgées. »
« Gros cœur à tous les personnels des EHPAD privés lucratifs, de la personnes à l’accueil au service technique, du cuisinier au directeur : ils ne sont pas responsables de la situation. Ce sont leurs gestionnaires qui le sont. »
« Dans les EHPAD, les personnels y vont pour gagner leur vie – et le directeur aussi. »

Sur le manque de personnel soignant dans les EHPAD
« On a un ratio de 0,54 personnel par résident. Emmanuel Macron proposait de passer à 0,57, c’est-à-dire une embauche de 70.000 personnes. Mais on ne peut pas parler en personnels car cela comprend les personnels administratifs et techniques. Il faut parler en nombre de soignants, au chevet des résidents. »
« Dans notre rapport avec la députée Monique Iborra, nous avions préconisé 0,6 personnel par résident. A l’heure actuelle, la moyenne est de 0,25… C’est une horreur ! Il faut savoir que la moyenne européenne est de 1 personnel pour 1 résident. »
« Les ratios sont plus bas dans les EHPAD privés lucratifs où l’on paye une fortune que dans le public. »
« Le privé lucratif se permet d’embaucher des personnels “faisant fonction”. Je n’ai rien contre les “faisant fonction” mais si vous aimez vraiment le métier, allez passer le diplôme. »
« Il est inadmissible qu’en France, les EHPAD publics ou associatifs ne puissent pas embaucher des personnels “faisant fonction” quand le privé lucratif fait ce qu’il veut. »
« Un EHPAD public qui va maltraiter par manque de personnels, de moyens, ou de matériels : il n’y peut rien… C’est parce qu’on ne lui donne pas une enveloppe pour faire mieux. Mais les EHPAD privés lucratifs, eux, versent des dividendes aux actionnaires avec toutes les économies qu’ils font sur le dos des résidents. »
« Pendant les premières vagues de la Covid, on se souvient de l’hécatombe dans les EHPAD. Et bien le groupe Korian était prêt à verser 54 millions d’euros à ses actionnaires. »

Sur la perte d’autonomie et ce que cela implique dans notre société
« A un moment donné, on ne peut plus garder une personne âgée qui perd son autonomie en domicile : les aidants n’y arrivent plus, la charge est trop lourde, qu’elle soit physique ou affective. »
« Si demain, avec la France insoumise, on gagne, les gens iront par plaisir à l’EHPAD. On n’appellera plus ça EHPAD d’ailleurs mais maison de retraite ou maison des seniors. »
« Les EHPAD sont tellement des mouroirs que c’est devenu la punition ultime. »
« Avant, on pouvait garder les personnes âgées au domicile parce que les gens habitaient tous le même village voire la même rue. Donc on pouvait s’occuper de nos anciens. Aujourd’hui, les familles sont éclatées en France, on n’est plus dans le même département voire la même région. »
« C’est une charge parfois 24 heures sur 24 et il est difficile parfois de voir son ou sa conjoint-e souffrir ou avoir envie de mourir. »
« Moi, personnellement, il est hors de question que mes enfants me fassent la toilette. »
« Les maisons de retraite devraient être des maisons de vie, pas des mouroirs. On devrait y faire la fête et s’amuser. »
« La très grande majorité de nos EHPAD sont en sortie de ville : on cache nos vieux. »
« Souvent, les personnes âgées ne participent plus à la vie démocratique. »
« On a le droit de retrouver un amoureux ou une amoureuse à 80 ou 85 ans. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire