« Coordination du Sud » – document de travail

LR: Ceci est un documents de travail

Re: [Référents Com’ GJ] « Coordination du Sud » – document de travail – approbation du principe

Bonjour à toutes et tous,
Voici quelques propositions, argumentées sur la ou les structurations à venir, du mouvement.

– effectivement, éviter les doublons. l’Assemblée des assemblées existe déjà, et les coordinations d’envergure subnationale auraient à gagner à aider cette initiative, à participer à y donner du sens, plus qu’à la concurrencer. Si c’est le cas, continuons.

– des regroupements départementaux existent parfois, ainsi que des régionaux: dans le même esprit que le premier point, favoriser une complémentarité.

Si les regroupements régionaux ont pour but des échanges d’infos et de coordination d’action, les échelons départementaux peuvent être le lieu des propositions de la base:

Des propositions dans différents domaines:
– manifs et actions revendicatives
– communication
– actions solidaires
– convivialité
– éducation populaire
– groupe constituant/RIC
– actions de financement
– autres idées.

Si les tous départements ont une structuration à peu près similaire, on obtiendra un tissu national coordonné …..de fait.

Enfin, pour des moments de coordination, nord, sud, est ou ouest ou assemblée des assemblées, chaque département peut envoyer de manière assez représentative, des délégués ou référents de chaque domaine, afin que ceux ci partagent leurs expériences…dans chacun de leurs domaines: enrichissement mutuel.

Revenir des coordinations avec des choses à partager en retour, des contacts, des solidarités, c’est ce qui fait la force d’un mouvement a grande échelle.

Évidemment, ceci est dans l’absolu. Actuellement, c’est plutôt une sorte de volontariat, où on retrouve les gens les plus mobiles, les plus a l’aise, les plus volontaires…..mais pas forcément ni les plus pertinents, ni les plus rigoureux.

La structure honnête, transparente, équilibrée et éducative de la base du mouvement est la clé de notre réussite et de notre exemplarité.

Pour finir: l’exemplarité est un sujet à traiter. En effet, si nous structurons le mouvement au niveau national avec uniquement  »les grandes gueules », cela finira par décourager toutes les petites mains qui disparaissent doucement chez les gilets jaunes.

Cela aura aussi pour effet des luttes d’ego qui viendront très vite empoisonner les échanges et les moments charnière.

Cela donnera aussi raison aux politicards qui se gargariseront en nous disant que nos représentants ne sont pas légitimes.

Soyons exemplaires dans notre structuration : nous serons forts, nombreux et inattaquables.

Si la justice sociale et démocratique sont nos combats, construisons là dans nos rangs, a partir de la base.

Merci de votre lecture.

Chris, Digne les bains

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire