2020 COMMENCE MAL POUR LES CANDIDATS LREM

Elle Kine a partagé une publication.

2020 COMMENCE MAL POUR LES CANDIDATS LREM

Jouer aux ultra radicaux du libéralisme c’est plus facile à la télé et derrière un impressionnant dispositif de sécurité pour se protéger des conséquences. Pour les candidats LREM qui ne disposent pas des mêmes protocoles de sécurité que Macron et qui sont obligés d’avoir une « vie locale » c’est un peu plus compliqué.

Résultat, l’année commence mal pour les candidats LREM et leurs permanences :

– Des voeux chahutés samedi pour Eric Faidy, candidat LREM pour les municipales de Clermont-Ferrand.
– Des ordures déposées devant la permanence de la députée Marie-Christine Verdier-Jouclas à Albi
– Des centaines d’autocollants ont retapissé la permanence de Guillaume Chiche à Niort qui se fait sermonner par des pères Noël (WTF!)
– Des gilets jaunes ont perturbé l’inauguration de la permanence LREM d’Antibe Samedi
– Permanence LREM vandalisée à Poitiers dans la nuit de samedi à dimanche (pas plus d’info)
– Une banderole éphémère BlackRock Agency a été mise devant la permanence LREM de Gap

Une situation de plus en plus intenable pour les élus :
On ne compte plus les permanences LREM vandalisées, redécorées ou devenues décharges à poubelles.
En décembre, on apprenait dans un document récupéré par France 2 que le parti incitait des candidats à cacher le logo LREM pour leur campagne municipale.

PS : on est preneurs d’infos et de photos pour documenter les péripéties des permanences si vous en avez.

Vidéos : Charline Collet

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire