OCDE: Coronavirus : l’économie mondiale menacée

L’épidémie de coronavirus (COVID-19) est lourde de conséquences pour les perspectives économiques

La croissance était faible mais se stabilisait avant que le coronavirus COVID 19 ne fasse son apparition. Les restrictions à la circulation des personnes, des biens et des services, et les mesures d’endiguement de l’épidémie telles que les fermetures d’usines ont réduit sensiblement l’activité manufacturière et la demande intérieure en Chine. Les répercussions sur le reste du monde s’accentuent, qu’elles soient liées aux voyages d’affaires et de tourisme, aux chaînes d’approvisionnement, aux produits de base ou au recul de la confiance.

Scénario de départ : une dégradation temporaire
  • L’activité connaît un fléchissement marqué et bref en Chine, où la croissance tombe en deçà de 5 % en 2020 après 6.1 % en 2019, avant de remonter à 6.4 % en 2021.
  • Au Japon, en Corée, en Australie, un net fléchissement de l’activité est également suivi d’une reprise progressive.
  • Les autres économies sont moins durement touchées, mais n’en subissent pas moins le contrecoup d’un recul de la confiance et de perturbations dans la chaîne d’approvisionnement.
Scénario d’effet domino : une contagion plus générale
  • Les effets observés en Chine se reproduisent avec la même intensité dans les économies avancées, portant un coup sévère à la confiance, aux voyages et aux dépenses.
  • La croissance mondiale est amputée de moitié et ramenée à 1.5 % en 2020.
  • La reprise est beaucoup plus progressive tout au long de l’année 2021.
Les pouvoirs publics doivent agir maintenant
  • Aider le secteur de la santé et le personnel soignant, ainsi que les secteurs durement touchés et leurs travailleurs, stimuler l’investissement pour accélérer la reprise.
  • Si l’épidémie se propage, une action internationale coordonnée sera nécessaire.
  • Protéger la santé et les revenus des plus vulnérables ; amortir le choc grâce au travail flexible et à l’allègement de la charge fiscale et des frais financiers.
La situation économique se stabilisait avant Covid-19
GDP Growth Projection, %, year on year, 2019 and 2020

Conférence de presse

Regardez la conférence de presse avec Laurence Boone, Chef économiste de l’OCDE.

Présentation

L’économie mondiale fait face à son plus grand danger depuis la crise financière. Contenir l’épidémie et protéger les personnes est la priorité.

Références

Livre - Perspective economique de l'OECD Rapport intermédiaire mars 2020

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES DE L’OCDE,
Rapport intermédiaire mars 2020

LIRE LE REPORT   LIRE LE BLOG

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire