IL FAUT SAUVER LES TRAVAILLEURS SAISONNIERS ET PRECAIRES : CHOMAGE PARTIEL POUR TOUS

Les cigales DU GARD a lancé cette pétition adressée à Mr. le Président de la République 

Bonjour,

Nous sommes les cigales du Gard : animateurs, cuisiniers, serveuses, réceptionniste, employées de ménage dans un village de vacances du Gard. Nous sommes communément appelés travailleurs saisonniers.

Les travailleurs saisonniers ou précaires sont multiples, nombreux et présents dans tous les secteurs d’activités liés à la production et la distribution alimentaire, le commerce, l’agriculture, le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, les loisirs, la culture, le sport, etc… Nous sommes, à n’en pas douter, bien plus que le gros million officiellement comptabilisé.

Notre pétition concerne toutes celles et ceux qui ont été, sont ou seront un jour de tels travailleurs comme à tous ceux qui, sans forcément s’en apercevoir, ont croisé leur chemin. Toute l’offre touristique, de restauration, de divertissement et de loisir n’est rendue possible que pas le recours aux innombrables travailleurs saisonniers et précaires.

ALORS, SOUTENEZ-NOUS ! La crise actuelle nous place, ainsi que nos familles dans une situation dramatique : sans travail, sans revenu, sans indemnisation ! IL FAUT NOUS AIDER !

Tout travailleur dont l’activité cesse peut « en théorie » prétendre au chômage partiel. Au niveau pratique, le salarié n’a aucune démarche à accomplir pour en bénéficier (pas d’inscription). C’est l’employeur qui se charge d’en demander le bénéfice auprès de l’administration du travail de sa région (DIRECCTE). Une condition est néanmoins requise : être sous contrat (peu importe la durée) ou en avoir signé un avant le 18 mars 2020.

Une immense majorité d’entre nous n’étaient, à cette date, pas encore engagé par un contrat pour les saisons printemps-été-automne. Nous sommes donc exclus du dispositif de chômage partiel et sommes pourtant privé de travail jusqu’à nouvel ordre. De ce fait, nous sommes en proie à de graves difficultés. Nous savons pertinemment qu’aucune reprise normale d’activité n’aura lieu avant très longtemps. Certaines projections s’orientent vers une saison blanche ! Nous sommes les travailleurs oubliés. Nous avons d’ores et déjà tout perdu : contrats de travail, revenus et en conséquence droits à une indemnisation pour les périodes de chômage à venir, complémentaire santé, cotisations sociales, cotisations retraites et trimestres de l’année 2020, etc… 2020 est désormais une année perdue pour nous tous. Vous avez déjà été avertis de cette situation intenable par les opérateurs de tourisme et ceux du tourisme social en particulier. Ces derniers restent sans réponses de votre part !!!

Ce que nous demandons est à la fois clair et simple : IL FAUT PERMETTRE A TOUS LES TRAVAILLEURS SAISONNIERS ET PRECAIRES DE BENEFICIER DU CHOMAGE PARTIEL AU TITRE DES REVENUS PERDUS POUR L’ANNEE 2020 (On prendrait en référence les revenus de l’année 2019). NOUS PARLONS D’EQUITE ENTRE TOUS LES TRAVAILLEURS. NOUS PARLONS DE JUSTICE SOCIALE.

A DEFAUT, NOUS DEMANDONS QUE 2020 SOIT CONSIDEREE COMME UNE ANNEE BLANCHE POUR L’ENSEMBLE DES TRAVAILLEURS SAISONNIERS ET PRECAIRES. IL FAUT DONC ASSURER LA CONTINUITE DE NOS PRESTATIONS COMME SI NOUS AVIONS PU TRAVAILLER NORMALEMENT.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire