Macron pris à partie par deux infirmères à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière

HÔPITAL PITIÉ-SALPÊTRIÈRE

15 mai 2020

En visite à l’hôpital parisien vendredi 15 mai, le président Macron a dit vouloir remédier à la « paupérisation » des personnels soignants. « On est désespérées, on ne croit plus en vous ». Ce sont les mots forts lancés vendredi 15 mai par une infirmière des urgences de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière au président Emmanuel Macron, qui était accompagné d’Olivier Véran, ministre de la Santé pour participer à une table ronde avec des médecins et à une autre avec des syndicats. « On veut du flouze, du pèze, de la fraîche, on veut de l’argent. C’est pas 300 euros qu’il faut, c’est bien plus pour garder notre personnel. En réanimation, les deux tiers des effectifs partent » lui a lancé une infirmière des urgences, très remontée. ⚡️ Utilisez le navigateur Brave qui respecte votre vie privée ⚡️ ► https://brave.com/cra234 🚨 ⚡️ Si vous souhaitez soutenir la chaîne en regardant quelques petites pubs ⚡️ ► https://utip.io/crankyworld 🚨 Images: BFMTV
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire