Allocution au nom du collectif « Convergence Citoyenne Du Sud »

Allocution au nom du collectif « Convergence Citoyenne Du Sud » lors de la manifestation du 21/11 à Avignon :
En ces temps de troubles, c’est avec une certaine gravité que je m’adresse à vous…
• Qui que vous soyez…
• De n’importe quel horizon d’où que vous veniez…
• Syndiqué ou non syndiqué…
l’important n’est pas là, l’essentiel est que nous soyons toutes et tous réuni.e.s aujourd’hui pour dépasser… :
• nos barrières de corporation …
• pour dépasser nos barrières d’étiquette…
• nos barrières d’appartenance…
• ou encore nos barrières de revendications…
Malgré les restrictions…malgré le virus…Merci à vous toutes et à vous tous d’être venu.e.s aujourd’hui !
Si nous sommes toutes et tous réuni.e.s aujourd’hui, c’est parce que nous avons pris conscience que quelque chose de grave se passait dans notre pays…
Cette crise sanitaire est le prélude d’une destruction sans précédent de tout ce qui cimente notre société. « Nous sommes en guerre » comme dirait l’autre…
Et à qui donc a-t-il décidé de mener cette guerre si ce n’est
• à nos commerçants…
• à nos artisans…
• à nos hospitaliers…
• à nos enseignants…
• Mais aussi maintenant à nos propres enfants ?…
Est-ce donc ainsi que ce foutu gouvernement a appris de ses errances et de celles de ses prédécesseurs ?… En nous faisant la guerre… ?
N’a-t-il point d’autre obsession que la destruction de notre pays ?
Après avoir attaqué à notre système de retraites, à notre système de santé, son gouvernement s’est empressé de faire passer des lois liberticides pour nous arracher un peu plus les liens sociaux qui nous unissaient jusqu’alors… !!!
• Serait-ce donc là le « jour d’après » que macron nous avait promis ?
• Serions-nous à ce point « non essentiels » à ses yeux ?
De son astre si lointain, doit-il sans doute nous percevoir si petites et si petits pour nous confondre avec le virus dont il voulait faire la guerre… !
« Allons-nous continuer à accepter la folie mortifère de Jupiter sans rien faire ? »
Je rappellerai à toutes celles et à tous ceux d’entre vous qui ne le saurait pas,… il s’agit de l’Article 35 dans la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen qui dit ceci… :
« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »
Oui, il est de notre devoir d’aller défendre :
• nos droits…
• d’aller défendre ce pourquoi nos anciens se sont battus pour notre pays…
• Mais surtout d’aller nous battre pour l’avenir de nos enfants…il n’y a rien de plus essentiel que ça… !
Alors nous toutes et tous
• les commerçants,
• nous les artisans,
• nous les hospitaliers,
• nous les pompiers
• nous les Gilets Jaunes,
• nous les premiers de corvée…
L’heure n’est plus au repli sur soi, mais à nous unir véritablement
• pour mener la guerre qui nous a été déclarée,
• pour regagner nos droits
• et pour regagner nos libertés.
Faisons comprendre à ce pouvoir abjecte que ce pays que nous chérissons, est bien le notre et non le sien, et qu’il n’a pas à le disposer selon ses bons vouloirs.
Jamais plus, nous le laisserons s’en prendre ainsi
• à nos vies,
• à nos familles
• et encore moins à nos enfants.
« Ce n’est pas à ce pouvoir suintant le cynisme, le mépris, de confisquer nos vies de la sorte. »
« C’est à nous et seulement à nous toutes et à nous tous mobilisé.e.s
dans tout le pays de construire le « jour d’après »
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire