Entre 1 000 et 3 000 restaurateurs du Sud en colère manifestent à Marseille

  • MIDI LIBRE le 26/11/2020
    Quelques fumigènes au départ de la manif sur le Vieux port à Marseille.
     ML – MICHAEL ESDOURRUBAILH
  • Restaurateurs, cafetiers, gérants de discothèque contestent leurs fermetures administratives.
    Restaurateurs, cafetiers, gérants de discothèque contestent leurs fermetures administratives. ML – MICHAEL ESDOURRUBAILH
  • Les professionnels du Sud réunis à l'appel de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie.
    Les professionnels du Sud réunis à l’appel de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie. ML – MICHAEL ESDOURRUBAILH
  • Les professionnels en colère dans les rues de Marseille.
    Les professionnels en colère dans les rues de Marseille.
Publié le 

Restaurateurs et cafetiers ne décolèrent pas depuis qu’ils ont appris qu’ils ne pourraient rouvrir avant le 20 janvier. Ils sont plusieurs milliers à manifester ce jeudi après-midi à Marseille.

Les annonces du chef de l’Etat mardi soir, actant le maintien de la fermeture des cafés et restaurants jusqu’au 20 janvier, ont douché les espoirs de nombreux professionnels.

Restaurateurs, cafetiers, mais aussi responsables et employés de discothèques ou encore des coachs sportifs défilent ce jeudi après-midi sur le vieux Port à Marseille. Tous réclament une seule chose : « On veut rouvrir et travailler ». Ils seraient entre 2 000 à 3 000 selon les organisateurs et « un gros millier » selon la police. Une délégation sera reçue en préfecture.

On ne peut pas se satisfaire de leurs petits cadeaux

« On ne peut pas se satisfaire de leurs petits cadeaux. Comment faisons-nous avec nos trésoreries ? », lance le porte-parole de l’Umih (l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) du grand Sud aux manifestants massés devant la préfecture de Marseille. « On veut une vie qui nous protège du coronavirus mais avec tous les commerces ouverts y compris ces lieux que l’on dit non-essentiels ».

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire