Communiqué N°4 / Occupation du hall du centre culturel Simone Signoret / JOUR 12

PrintempsOccupé04

(via occupation04 Mailing List)

Saturday, April 3, 2021 11:50 PM

occupation04@framalistes.org

Communiqué n°4 du 03/04/2021 – Occupation du centre culturel Simone Signoret

Communiqué N°4 / Occupation du hall du centre culturel Simone Signoret / JOUR 12

Suite aux nouvelles directives annoncées par le chef de l’Etat mercredi 31 mars, nous avons eu besoin de nous retrouver pour nous concerter.
Après une soirée riche en émotions et partage, voici nos positions :

L’occupation continue. Nous sommes toujours un collectif de citoyen.ne.s, travailleurses précaires, intérmittent.e.s ; cette occupation n’est pas à l’initiative du théâtre Durance, nous l’avons toujours dit, nous le redirons encore.

Nos revendications sont les suivantes :

–        Abrogation de la réforme de l’assurance chômage

–        Prolongation de l’année blanche et son élargissement à tous les travailleurs et travailleuses précaires

–        Réouverture des lieux culturels, de sociabilité, d’éducation populaire et d’activités sportives

–        Soutien à toute la diversité des acteurs du secteur culturel local et national (artistes, technicien.ne.s, compagnies, lieux culturels, etc.)

–        Refus de la loi de sécurité globale et de toutes les lois liberticides

–        Front unique, fusion et convergence de luttes pour la défense et l’amélioration des droits sociaux

Le hall du centre culturel Simone Signoret est une maison du peuple. Il y a d’autant plus de raisons de continuer à l’occuper en période de confinement pour lutter contre l’isolement en maintenant l’échange, le débat démocratique, la rencontre.

Nous proposons une Assemblée Générale publique mardi à 17h30. Rejoignez-nous !

Une déclaration a été envoyée à la préfecture aujourd’hui (en attente de réponse).

Nous l’avons toujours dit, nous le redirons encore : résiste, refuse ce monde égoïste !*

Les occupant.e.s

* La lutte est joyeuse, « danse pour le début du monde »

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire