Une autre rentrée sociale est possible ! Par Laurent Degousée (Sud commerce)

Une autre rentrée sociale est possible ! Par Laurent Degousée
par aplutsoc
Impéritie dans la tenue de la rentrée scolaire et universitaire, maintien du passe sanitaire, reprise des licenciements et augmentation des dépenses contraintes : les ingrédients d’une explosion sociale sont réunies.

Qui peut croire qu’elle attendra sagement le 5 octobre et l’appel de plusieurs centrales syndicales et organisations de jeunesse pour s’exprimer ? Face à un pouvoir zombifié, aller ou vouloir se prêter au jeu de dupes du dialogue social à Matignon est franchement gênant.

Il y a pourtant la possibilité de s’appuyer sur la mobilisation inédite en cours depuis le 17 juillet, en dépit de ses limites et de ses travers, qui remet en cause l’autoritarisme avec la perspective d’une montée nationale à Paris le samedi 11 septembre, à l’initiative des Gilets jaunes, et d’avancer la date de la mobilisation interprofessionnelle au 23 septembre, date de grève intersyndicale prévue dans l’Éducation Nationale avec son million de personnel, alors même que celle du 5 est censée contrer la reprise de la réforme de l’assurance chômage… au 1er octobre !

Mieux, alors que l’effet d’aubaine de l’imposition du pass sanitaire sur la vaccination s’estompe, le meilleur moyen d’y contribuer est d’œuvrer à le retirer alors que les litiges devant les tribunaux sur son application dans les centres commerciaux se multiplient et que ceux relatifs aux suspensions de contrat, y compris de salarié-es sur la voie de la vaccination, se dessinent. Convaincre plutôt que contraindre, élargir plutôt que d’apparaître comme un diviseur (il suffit pour cela de regarder les commentaires des internautes sur l’appel au 5 octobre), être dans l’action plutôt que d’attendre d’y passer, sortir de l’entre-soi : et si c’était cela la recette du succès plutôt que celles éculées ?

Laurent Degousée, le 1er septembre 2021.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire