Chili : le candidat de la gauche Gabriel Boric élu nouveau président du pays

A 35 ans, il devient le plus jeune président de la République de l’histoire du Chili.

Article rédigé par

franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié 

C’est un triomphe pour la coalition de gauche. Gabriel Boric a été officiellement élu dimanche 19 décembre président de la République du Chili. Le candidat de la gauche l’a emporté au second tour avec 55,87% des voix, contre 44,13% en faveur de son adversaire d’extrême droite, José Antonio Kast, pourtant arrivé en tête au premier tour. La participation a dépassé les 55%, un niveau record depuis que la fin du vote obligatoire en 2012. A 35 ans, il devient le plus jeune président du Chili.

Les deux finalistes de l’élection proposaient des projets de société diamétralement opposés dans un duel inédit depuis le retour à la démocratie en 1990. José Antonio Kast, qui a répété pendant la campagne qu’il était le candidat de « l’ordre, de la justice et de la sécurité », a tenu à féliciter son adversaire : « Il mérite tout notre respect, beaucoup de Chiliens lui ont fait confiance », a-t-il déclaré après avoir reconnu sa défaite.

 

Gabriel Boric l’a notamment emporté grâce à son projet d’Etat-providence, un changement d’ampleur dans le pays considéré comme le laboratoire du libéralisme en Amérique latine. Il a ainsi rallié autour de lui la classe moyenne à moyenne supérieure, essentiellement à Santiago. Agé de 35 ans, il entend promouvoir une grande réforme fiscale pour faire participer les plus riches à son programme de meilleur accès à la santé, à l’éducation et à la création d’un nouveau système de retraite, aujourd’hui entièrement privé.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire