Coronavirus : un nouveau variant identifié par l’IHU à Marseille sur des patients de Forcalquier

Par La Provence le 09 12 2021

Les équipes de l’IHU (où exerce le Pr Raoult) ont identifié ce variant chez des patients originaires de Forcalquier.
PHOTO ILLUSTRATION ANTOINE TOMASELLI

L’IHU Méditerranée de Marseille a annoncé aujourd’hui sur ses réseaux sociaux avoir identifié un nouveau variant du Covid-19. Baptisé variant « IHU », il a été déposé sur le réseau GISAID (Global Initiative on Sharing Avian Influenza Data), un réseau de partage de données scientifiques, sous le nom B.1.640.2.

Ce variant a été identifié chez des patients originaires de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), précise l’IHU dirigé par le Pr Raoult.

De nouveaux variants du virus sont régulièrement identifiés à travers le monde. Sur le réseau GISAID, on peut ainsi voir qu’en plus du variant « IHU », un autre type a été détecté aujourd’hui au pays de Galles et un autre hier en Inde. Si certains attirent plus l’attention que d’autres, c’est généralement en raison du nombre de mutations par rapport au virus initial, comme c’est actuellement le cas du variant Omicron qui compte plus de 30 mutations.

Selon nos informations, aucun cas de variant Omicron n’a été détecté dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Covid-19 : un nouveau variant détecté à l’IHU de Marseille issu de patients de Forcalquier

https://france3-regions.francetvinfo.fr
Publié le 
Écrit par Pauline Sauthier
Dépistage à l'IHU Méditerranée infection de Marseille.
Dépistage à l’IHU Méditerranée infection de Marseille. • © GEORGES ROBERT / MAXPPP
L’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille a annoncé ce jeudi la découverte d’un nouveau variant du Covid-19 sur des patients de Forcalquier.

Il a été baptisé « variant IHU » par les équipes de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille. Un nouveau variant du Covid-19 a été détecté à l’Institut dont Didier Raoult est encore directeur, sur des patients venus de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence).

Le variant a été déposé auprès de la structure GISAID (Global Initiative on Sharing Avian Influenza Data), qui a été créée pour collecter les données génomiques de la grippe, et est maintenant impliquée dans la collecte de données sur SARS-CoV-2.

L’IHU a communiqué par tweet sur ce nouveau variant, sans préciser combien de personnes étaient touchées et quelle était sa contagiosité. Contactées par France 3 Provence-Alpes, ses équipes n’ont pas donné suite à nos demandes. Il y a quelques jours, l’IHU a annoncé avoir détecté les premiers cas de variant Omicron à Marseille, un variant particulièrement contagieux, qui engendre de nouvelles mesures de protection sanitaire.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire