Digne-les-Bains – Refus du port du masque : prison avec sursis et travail d’intérêt général requis à l’encontre de Merlin Longuet

Par E.F. laprovence.com

Merlin Longuet soutenu par ses partisans.PHOTO STÉPHANE DUCLET

Celui-ci comparaît ce mardi pour avoir été contrôlé et verbalisé à plus de trois reprises en moins de 30 jours en ayant violé l’obligation de port du masque de protection et l’interdiction de réunion de plus de six personnes, à Forcalquier. Des faits qui s’étaient déroulés en février et mars dernier au cours du Café des Libertés qui a vu le rassemblement de plusieurs dizaines voire une centaine de personnes en plein air.

La Défense plaide la relaxe en contestant les textes imposant ces obligations et interdictions et évoquant une même infraction punie plusieurs fois (« Non bis in idem ») contraire au principe de la loi, allant également jusqu’à remettre en cause l’utilité du port du masque.


https://www.bfmtv.com/bfm-dici/replay-emissions/bonsoir-dici-haute-provence/digne-les-bains-devant-le-tribunal-de-nombreux-soutiens-pour-merlin-longuet_VN-202112140357.html

Digne-les-Bains: devant le tribunal, de nombreux soutiens pour Merlin Longuet

Ce mardi, Merlin Longuet, organisateur présumé du Café des libertés de Focalquier, était jugé enappel pour refus du port du masque à plusieurs reprises et organisation de rassemblements publics illégaux. « On vient chercher la justice et on compte bien se faire entendre. Qu’ils m’enferment ou pas, on continuera », a affirmé Merlin Longuet à l’antenne de BFM DICI. En fin d’après-midi, son jugement était toujours attendu
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire