Ecoles = retour à la normale le 3 janvier 2022 0100000

– sur la circulation virale dans les différentes classes d’âge (taux de positivité supérieur chez les plus de 40 ans par rapport au moins de 12 ans),

– sur l’absence de risque de formes graves de la maladie covid19 chez les enfants de moins de 12 ans non à risque,

– de la vaccination des enseignants qui le souhaientent avec 3 doses de vaccins ARN qui protège à plus de 98%,

– de l’impact des mesures sanitaires en cours sur l’apprentissage et la qualité de développement de nos enfants (25% des hospitalisations des enfants sont en pédopsychiatrie, 22% de baisse de QI des enfants pendant la crise;

nous demandons à ce que les conditions de vie scolaire soient ramenées à la normale à partir du 3 janvier sans aucune condition vaccinale en dehors des 5% d’enfants à risque.

C’est à dire

– la fin du port du masque en classe et lors des activités extérieures,

– l’absence de toute pression vaccinale sur les enfants sans comorbidités majeures ainsi que

– la fin des évictions scolaires pour les enfants positifs au covid.

Cette pétition est lancée par Marie-Estelle Dupont psychologue clinicienne à Paris et le Dr Martin Blachier, médecin de santé publique.

Mobilisation créée par MartinBlachier
15/12/2021

Avant que votre enfant ne reçoive l’injection, regardez la déclaration du Dr Robert Malone sur les vaccins COVID pour enfants

Avant de faire vacciner votre enfant, ce qui est irréversible et peut lui causer des dommages permanents, découvrez pourquoi 15 000 médecins et scientifiques médicaux du monde entier ont signé une déclaration affirmant publiquement que les enfants en bonne santé ne doivent PAS être vaccinés contre le COVID-19. Au nom de ces médecins et docteurs, le Dr Robert Malone, qui a consacré sa carrière au développement de vaccins, fournit aux parents une déclaration claire exposant les faits scientifiques à l’origine de cette décision.

doctorsandscientistsdeclaration.org

traducation française


close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire