Au CHU de Martinique, le passe sanitaire n’est plus obligatoire pour les soignants

Medical staff members work at the intensive care unit of the Pierre Zobda-Quitman University hospital (CHU) in Fort-de-France, on the French Caribbean island of Martinique, on August 29, 2021. (Photo by ALAIN JOCARD / AFP)

Depuis mardi, la direction du CHU de Martinique n’oblige plus les soignants à présenter un passe sanitaire pour venir travailler. Le ministre des Outre-mer a confirmé cette décision, prise « dans un souci d’apaisement ».

L’unité de soins intensifs de l’hôpital Pierre Zobda-Quitman à Fort-de-France, en Martinique, en août 2021. | ALAIN JOCARD / AFP

À Fort-de-France, le passe sanitaire n’est plus obligatoire pour les soignants de du CHU Pierre Zobda-Quitman en Martinique. Mardi 19 octobre, la direction du CHUM l’a annoncé dans une note, publiée par Franceinfo. « À partir d’aujourd’hui et suite à la demande d’agents hospitaliers, tous les personnels hospitaliers pourront entrer dans leur service quelle que soit leur situation au regard du passe sanitaire. »

Les agents non vaccinés sont toutefois invités dans cette note à réaliser un test de dépistage. Les salariés qui ne pourraient pas justifier de leur situation sanitaire seront reçus par la direction des ressources humaines, a ajouté la direction.

Moins de 50 % d’agents vaccinés

Contacté par Le Parisien, le ministère des Outre-mer confirme que « dans un souci d’apaisement, la décision a été prise de ne pas faire de contrôle exhaustif à l’entrée du CHUM en y présentant des vigiles qui seront confrontés en permanence à des cas de non-respect du passe sanitaire ».

Moins de 50 % des agents du CHU sont vaccinés, selon les chiffres du Parisien . Ces derniers jours, des tensions ont éclaté entre les opposants à la vaccination et au passe sanitaire et les forces de l’ordre. Lundi, un sit-in a réuni plusieurs centaines de personnes devant le CHUM.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire