BLITZKRIEG MASSIF ET ASSASSIN EN EUROPE.

[ad_1] 2022-02-24 11:03:56 https://aplutsoc.org/

K’yiv, Kharkiv, Odessa, Marioupol, toutes les grandes villes ukrainiennes subissent des bombardements massifs. Poutine a diffusé ce matin une vidéo « déclarant la guerre » pour, tenez-vous bien, « instaurer la paix » et … « dénazifier » l’Ukraine. Vidéo enregistrée lundi. Des combats violents se déroulent dans les parties occupées du Donbass aux abords de Donetzk et de Louhansk, ce qui signifie que l’armée ukrainienne combat.

C’est une guerre contre-révolutionnaire sur toute la ligne. Le but est la destruction de l’Ukraine en tant qu’État, prélude à la destruction des Ukrainiens en tant que peuple et nation. Poutine veut inverser le cour de l’histoire, c’est-à-dire les mouvements populaires pour la démocratie, contre la corruption c’est-à-dire le capitalisme oligarchique, commencés dans cette partie du monde en Ukraine en 2014 mais poursuivis par les grèves de masse en Bélarus en 2020 et aujourd’hui au Kazakhstan. Ce sont donc aussi les mouvements populaires de même nature dans le monde entier, de l’Amérique latine au Soudan et à l’Algérie, qui sont visés. Poutine c’est la contre-révolution.

Chacun peut constater qu’à ce jour la réaction des puissances occidentales est uniquement économique et très mesurée, le fait principal à cette heure étant la suspension de North Stream II, qui est plutôt un succès américain envers l’Allemagne qu’autre chose. Ils ont certes peur de Poutine, l’élément instable de la famille impérialiste, mais ils ont bien plus peur des peuples et des prolétariats.

Poutine ne peut pas gagner cette guerre. Peut-être peut-il gagner son blitzkrieg auquel devant l’existence de la nation ukrainienne il devra donner des dimensions génocidaires. De Minsk à Almaty en passant par Moscou et Zhanaozen, il a semé les graines de la haine.

Tout mot d’ordre contre la guerre qui n’appelle pas à combattre Poutine, non par l’OTAN, mais par l’insurrection des peuples et le soutien à la résistance ukrainienne, est un mot d’ordre contre la paix. La minute de vérité du campisme et des atermoiements arrive.

L’intérêt de la classe ouvrière, de la démocratie, des femmes, c’est la chute de Poutine, c’est donc la résistance ukrainienne.

A bas la guerre !

Poutine, dehors !

Soutien à la résistance ukrainienne et à ceux qui refusent cette guerre impérialiste en Russie, au Belarus et au Kazakhstan !

24-02-2022.

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire