A propos de l’OMS

14 h 
Ce n’est pas de moi
Mais c’est ce que j’essaie d’exprimer depuis longtemps
Un pure cadeau pour nos intellects
Pendant que les gouvernements distraient les peuples avec la guerre en Ukraine, en Suisse à Genève est en train d’avoir lieu un coup d’État mondial : un transfert des souverainetés de tous les ministères de la Santé de la planète à l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé, organisme raffilié à l’ONU), entre des mains privées comme si c’était une ONG, et qui est financée à 80% par la Fondation Bill & Melinda Gates, eugénistes et transhumanistes connus, convaincus de la nécessité d’éliminer une grande partie de la population de la planète. Ce n’est pas une fiction, c’est en train d’avoir lieu.
L’OMS souhaite que les États du monde signent un traité mondial le plus rapidement possible, qui obligerait les pays membres à une réponse coordonnée en cas de « catastrophe naturelle » ou de « prochaine pandémie » en jetant les bases d’un pass vaccinal international. Traité qui élargirait le traité de 2005, donnant à l’OMS la priorité et le pouvoir sur les constitutions nationales des pays en cas de catastrophe naturelle ou de pandémie. Cela permettrait à ce que les directives de l’OMS soient obligatoires pour les pays signataires. L’OMS veut que tous les pays signent ce traité avant mai 2022. Ces directives seraient imposées, non pas seulement recommandées mais appliquées à la population de manière obligatoire.
1 partage
J’aime

Commenter
Partager
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire