RASSEMBLEMENT DU 1er MAI

RASSEMBLEMENT DU 1er MAI

 à 10h00 place De Gaulle à Digne avec prise de parole,

 à Château à 12h30 pour partager une grillade (à la Stèle d’ARKEMA). Une structure gonflable sera mise à disposition pour les enfants et un orchestre sera présent. Organisation de l’UL Château avec la CAPER 04

POUR INFO

Une des informations importantes de la semaine, c’est l’interview de Bruno Le Maire qui a expliqué « ne pas exclure un éventuel recours au 49.3 pour faire passer la réforme des retraites ».

Même pas 24h00 après l’élection de Macron qui dit « on va changer de méthode » avec un pseudo Mea Culpa. Et à peine élu, la première chose qu’ils disent c’est qu’ils ont l’intention de passer en force. La personne qui dit cela n’est pas n’importe qui et ne le dit pas par hasard.

A noter que seul le premier ministre peut déclencher un 49.3, donc cela dépendra aussi du résultat des élections législatives.

Aujourd’hui, la seule catégorie socioprofessionnelle majoritairement favorable à la retraite à 65 ans est celle des actuels retraités (57%). La seule tranche d’âge majoritairement favorable à cette réforme est celle des personnes ayant actuellement 65 ans et plus (58%). (Sondage Elabe)

Concernant l’argumentaire, pour le COR (Conseil d’Orientation des Retraites), organisme rattaché à Matignon : « le système de retraites n’est pas en danger car il n’existe pas de problème de financement ni à court, ni à moyen, ni à long termes » (dans l’Opinion du 13/04/2022).

En effet, aucune réforme n’est nécessaire !!! Les vraies raisons sont ailleurs… encore un quinquennat sous le signe du mensonge !!!

Le gouvernement a transmis un « programme de stabilité » qui engage la France pour 5 ans sur des « réformes structurelles ».

Le déficit du PIB est à 3,6% en 2022 selon certains économistes. Le gouvernement prévoit de le faire passer à 1% du PIB. Ce qui signifierait une cure d’austérité exceptionnelle. Depuis 1960, jamais en France, on a réussi à baisser de plus de 3 points de PIB la dépense publique.

Dans les orientations sont notamment visés :

  • la baisse de l’investissement public

  • la diminution du nombre de fonctionnaires

  • le plus important concerne les dépenses sociales dans lesquelles les retraites occupent une place majeure

Il y a un niveau de défiance vis-à-vis de ce président et de ce gouvernement qui touche des couches très larges et y compris dans des organismes qui dépendent d’eux, ce n’est pas anodin.

La question de la réforme des retraites va être très importante, à commencer par la campagne des Législatives où il y a un lien clair entre la sphère politique et la sphère syndicale. Car là, c’est quand même la ligne rouge !!!

C’est un axe important de la lutte des classes et il existe un réel risque d’explosion sociale !!!

Le « refus de la retraite à 65 ans » et un « retour à la retraite à 60 ans » devraient occuper une place importante lors des mobilisations du 1er mai !!!

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire