UNE INDUSTRIE PROPRE OU VERTE, C’EST UN OXYMORE

2 j 
UNE INDUSTRIE PROPRE OU VERTE, C’EST UN OXYMORE
Quelques documentaires sur la mystification (grotesque) des énergies dites renouvelables, vertes, propres ou décarbonées. Les liens pour les regarder ou les télécharger se trouvent en légende des images. Tous ces films sont très précieux étant donné l’omniprésence et l’intensité de la propagande imbécile en faveur du développement des « énergies renouvelables », ou « vertes », ou « propres », ou « décarbonées », en guise de solution à l’essentiel des problèmes écologiques actuels.
Mais tous omettent de rappeler un point majeur, à savoir que la nature n’est pas en train d’être détruite par la seule manière dont la civilisation industrielle obtient l’énergie qu’elle consomme, par la seule production énergétique. Les industries de production énergétique, notamment fossiles, ne sont pas les seules à ravager la planète. Toutes les industries qui constituent la civilisation industrielle impliquent des dégradations écologiques. Toutes. Rien n’est vert (ou soutenable, ou propre) dans la civilisation industrielle. Tous les usages qu’elle fait de l’énergie qu’elle obtient sont nuisibles pour la nature. Il s’agit d’une des principales raisons pour lesquelles il est absurde d’espérer que le complexe technoscientifique trouve une source d’énergie réellement propre et illimitée : il s’agirait d’une catastrophe pour le monde naturel comme pour les sociétés humaines.
(Parmi les autres raisons figurent ce fait que la production d’énergie, dans la civilisation industrielle comme dans toute société, est production d’énergie au bénéfice des dominants. Outre le désastre écologique, la production énergétique sert aussi à perpétuer et accroitre les inégalités sociales, la domination du petit nombre sur le plus grand nombre (l’État), l’exploitation de tous par tous (le capitalisme), etc.)
L’écologie (digne de ce nom) c’est la désindustrialisation du monde. C’est en finir avec la civilisation industrielle.
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire