Aux arbres citoyens !

Salut les sorcières et les sorciers, ce matin j’étais sur la montagne de lure pour soutenir l’action d’elzeard. Nous avons protéger les derniers arbres en grimpant dessus, nous étions une dizaine. Un bûcheron énervé (psychopathe) a couper un arbre juste à côté du #mien#, une camarade était dessus. Les 4 gendarmes présents n’ont ni essayé d’arrêter ce fou, ni ne l’ont appréhendé, juste pris son identité. La camarade êtait sonnée, les pompiers sont venus, j’espère avoir des nouvelles demain, j’y retourne, on a besoin de monde, des gens qui aiment grimper aux arbres de préférence. Aux arbres citoyens !

Cruis : l’opposition aux projet photovoltaïque se poursuit

Par R.M.

Ils sont opposés au projet photovoltaïque de Cruis. Ce matin dès 6 heures les membres de l’association Amilure et du collectif Saint-Elzear ont bloqué avec leurs véhicules l’accès au chantier de déboisement de la forêt. (cf. voir édition Alpes du 22/09). La gendarmerie de Forcalquier est intervenue et a demandé aux manifestants de retirer leurs véhicules. Contacté ce matin, le Capitaine Banizette a déclaré « Nous avons pris les mesures nécessaires puisque la demande de référé déposée par l’association « Amilure » n’est pas suspensive, les véhicules qui bloquaient l’accès au chantier ont été déplacés t les ouvriers ont pu reprendre normalement leurs travaux de défrichages. Tout s’est passé dans le calme ».

La veille déjà les militants s’étaient rendus sur le site. Jointe par téléphone, Sophie Balladur responsable du déploiement des projets pour Boralex avait alors répondu à nos questions. « Notre société, bien que canadienne, emploie 250 personnes dans l’Hexagone et nous avons une équipe basée à Marseille. Pour notre projet à Cruis, la logique de choix du site n’est pas le fruit du hasard, à la suite de l’incendie de 2004, il est devenu rocailleux et difficilement exploitable. Ce sont avec le soutien des élus que nous avons choisi le Jas d’Aubert. Ils souhaitent porter leur pierre à l’édifice de la transition énergétique. Par ailleurs, notons l’importance du développement de l’énergie solaire pour une région telle que la Région Paca. Elle est la 1ère région ensoleillée de France mais ne produit que 40% de sa consommation énergétique. Les projets solaires, tel que Cruis, apporte une réponse directe, positive et propre aux enjeux énergétiques de la région. Nous faisons depuis 2009 sur ce projet vœu d’exemplarité pour mener le projet à bien dans le respect de nos engagements que ce soit envers les élus locaux mais également vis-à-vis des résultats des études (environnemental, paysage, technique) obtenus après 5 ans d’études minutieuses réalisées par des bureaux d’études indépendants ».
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire