Chômage, retraites, RSA : la guerre sociale a commencé

Lundi et mardi dernier, l’hippodrome de Longchamp, en lisière de Paris, accueillait le Medef pour son université d’été. Un rendez-vous annuel où l’on se parle sans détours. On est là pour faire du profit, pas de la philanthropie. Élisabeth Borne n’a pas dérogé à la règle. La Première ministre a bien l’intention de continuer à détricoter le code du travail et la protection sociale : projet de loi sur l’assurance chômage, réforme des retraites et du RSA. Bruno Le Maire, lui, assure ne pas savoir ce que sont des superprofits. Il écarte toute taxation de ces derniers. Quant aux salaires, il se contente d’inciter les entreprises, si elles le peuvent, à les augmenter. Bref, Emmanuel Macron et son gouvernement n’ont pas renoncé d’un millimètre à leur projet néo libéral. N’oubliez pas de vous abonner et de cliquer sur la cloche pour recevoir les notifications. Et pour nous soutenir financièrement, c’est par là : https://donorbox.org/pure-politique

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire