MANIFESTATIONS CONTRE LA VIE CHÈRE EN INDONÉSIE

Des milliers de personnes manifestent contre la hausse des prix du carburant.
Des étudiants et travailleurs de différents secteurs ont bloqué des routes et appellent à des grèves à Surabaya, Jakarta, Kendari, Aceh ou encore Makassar.
Le président Joko Widodo annonce une hausse de 30% sur le prix de l’essence pour la première fois depuis 2014 et estime cette économie d’environ 48 000 milliards de roupies, c’est-à-dire 3,22 milliards de dollars.
Une mesure impopulaire et considérée comme injuste dans ce pays qui compte plus de 232 millions d’habitants, déjà fragilisé par la crise du Covid.
Le leader de la fédération nationale des syndicats Said Iqbal appelle à poursuivre la mobilisation.
De son côté, la préfecture annonce le déploiement de plus de 7000 policiers.
Le combat contre l’inflation doit pouvoir ouvrir des perspectives internationalistes de soulèvements des masses, à travers le monde entier.
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire