La campagne « Debt for climate » interviewe Eric Toussaint sur la responsabilité des entreprises privées et des organisations internationales, telles que le FMI et la BM, dans le changement climatique.

4 octobre par CADTM , Debt for climate

Il faut mettre l’accent sur le fait que toute une série de grandes entreprises capitalistes du Nord, dès le début de la révolution industrielle, ont développé une exploitation intensive des matières premières, ont développé un mode de production dégageant dans l’atmosphère une quantité phénoménale de gaz à effet de serre et c’est l’accumulation dans le temps (200 années depuis la révolution industrielle) qui produit la crise écologique.

Le changement climatique n’est pas quelque chose qui se produit sur vingt ans ou trente ans […] les entreprises pétrolières et d’autres, elles ont une responsabilité historique extrêmement importante, il faut les forcer à abandonner leurs activités polluantes et d’autre part à payer des réparations au pays du Sud.

À coté des grandes entreprises privées il faut voir quel est le rôle des institutions comme la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International. La Banque Mondiale est un organisme multilatéral qui impose le modèle productiviste et extractiviste polluant et soutient économiquement de très grands projets comme par exemple, le projet de Total au Mozambique d’exploitation de gaz liquide.

Auteur.e

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire