La lutte des personnels de la clinique Toutes Aures prend de l’ampleur.

onsoir,
La lutte des personnels de la clinique Toutes Aures prend de l’ampleur. C’est une lutte comme on n’en a très rarement vu dans le département.
Demain, elles atteindront le 9ème jour de grève !
Dans ce type de lutte difficile, c’est-à-dire celle du pot de terre contre le pot de fer, ou de David contre Goliath, il y a deux points qu’il nous faut privilégier :
– Premièrement, c’est avoir une rigueur hors norme par rapport à un plan de travail, par rapport à une stratégie, pour arriver d’un point A à un point B
– Deuxièmement, il faut avoir une détermination hors norme et arriver à mettre une intensité extrêmement importante tout le long du processus, du chemin pour arriver jusqu’à la victoire
Il y a eu une première semaine de grève des personnels de la clinique, la semaine dernière. Il faut s’appuyer sur ce qui a marché et analyser rapidement ce qui a moins marché.
Ce qui a bien marché, c’est le collectif, c’est un groupe qui a appris à mieux se connaître, avec des liens qui ont été renforcés. Donc, entre le début et la fin de la semaine, le bloc s’est renforcé. Ça fait plaisir à voir et c’était un des points forts de la semaine dernière.
Un autre point fort, c’est d’avoir des personnels qui savent ce qu’ils veulent, et qui en ont marre de passer pour des paillassons sur lesquels on marche dessus. Ils veulent être respectés !
Le troisième point fort, c’est le soutien sur place de militants CGT (USD, UL, UD…) qui ont été là pour apporter leur expérience, leur sens de l‘organisation, pouvoir répondre à certaines interrogations etc…
Ensuite, il y a deux points qui peuvent freiner la mobilisation, que nous avons identifiés en fin de semaine. Ce sont deux points sur lesquels nous avons énormément travaillé en ce début de semaine afin d’en faire des points forts et inverser la tendance !
– Le premier point faible, c’est le soutien extérieur qui était assez faible la semaine dernière. Là, le Maire de Manosque a sorti un communiqué pour demander à la clinique d’ouvrir des négociations. Le Sénateur a publié un communiqué de soutien aux personnels hier. Nous avons sollicité le Député Léo Walter, il était là hier matin, pour apporter un soutien franc et déterminé aux salariés de la clinique. Ensuite, nous avons sollicité la Fédération de la CGT Santé au niveau national. Ils ont été très réactifs. On va avoir différentes formes de soutien qui seront mises rapidement en place.
– Deuxième point faible qui est plutôt un point de fragilité, c’est l’aspect financier. Si on veut mener une lutte, en étant très déterminé sur la durée, il ne faut pas qu’on soit parasité par la question financière. Il y a eu des soutiens financiers qui sont arrivés la semaine dernière, certains diront qu’ils sont intéressants, mais je pense qu’ils sont très largement insuffisants si on veut durer dans le temps, on peut aller beaucoup plus loin. On s’est fixé pour cette semaine de doubler la somme obtenue la semaine dernière afin que cette question ne soit pas un problème mais soit au contraire une force.
Comme ça, les personnels grévistes pourront se concentrer sur la grève, sur le fait de mettre la pression sur la direction, pour les faire plier, et les contraindre à ouvrir de véritables négociations !
La seconde semaine de grève a démarré très fort ! Boostés par cette nouvelle dynamique, les personnels, accompagnés de la CGT, se sont rendus à Digne, hier après-midi pour imposer une rencontre au nouveau directeur de l’ARS 04. De son côté, le Député Léo Walter a fait un courrier au directeur de l’ARS 04, au directeur de l’ARS PACA, à la direction de la clinique, à la direction régionale du groupe et au Président national du groupe Almaviva pour insister fortement pour que débutent très rapidement des négociations. L’UD CGT 04 et l’USD CGT Santé 04 ont fait un courrier au Préfet dans le même sens, et ont sollicité également l’inspection du travail. Chaque jour un travail de fond important a lieu, sous différents angles, pour utiliser tous les leviers possibles pour débloquer la situation et pour ne pas permettre à quelques responsables (ou plutôt irresponsables) d’un grand groupe privé de santé de prendre en otage la population et les personnels.
Info du jour :
La seule proposition qu’il y a eu aujourd’hui c’est « que les personnels reprennent immédiatement le travail et qu’éventuellement la direction leur paie les jours de grève au cas par cas » : la réponse des personnels a été unanime : « Reconduction de la grève pour mercredi 26 octobre ! ». Ce sera le 9ème jour de grève consécutif !
Malgré de très nombreux soutiens des élus et de la population, malgré les nombreuses interventions à tous niveaux (local, départemental et national) demandant à la direction d’être enfin responsable et d’ouvrir de véritables négociations sur la base des revendications des salariés, la direction de la clinique et du groupe Almaviva reste inflexibles en mettant en plus en avant de faux arguments.
Ce qui est prévu demain :
Nous organisons une nouvelle conférence de presse : mercredi 26 octobre à 11h00 devant la cliniques Toutes Aures à Manosque, en présence de Véronique Halabi, de la fédération de la CGT Santé au niveau national, en charge du groupe « Almaviva » : elle rétablira la vérité sur la situation du groupe et sur leur non volonté de négocier. Nous en profiterons pour faire également un point sur l’avancée de la situation.
+
Ensuite, distribution de tracts à la population
Ce qui est prévu jeudi :
Jeudi 27 octobre : rassemblement à 10h30 devant la clinique !
Nous allons continuer à nous mobiliser très fortement pour accompagner les personnels dans leur lutte magnifique !
Il y a une montagne devant nous, on va la gravir tous ensemble et on va monter sur le sommet. Et on va faire comme les alpinistes : on ne va surtout pas regarder en arrière, car quand on escalade une falaise et qu’on regarde en bas, en général, on tombe et on meurt ! Il faut toujours regarder vers le haut et continuer de grimper jusqu’au sommet !
Bravo à tous les personnels grévistes de la clinique Toutes Aures pour leur courage, leur solidarité et leur détermination !!!
Pensez à leur apporter un soutien financier !!!
Merci pour elles !!!
On continue et on lâche rien !!!
Pour la CGT Santé
>> Les personnels grévistes ont créé une cagnotte. Pour les aider, cliquer sur ce lien :
>> Les personnels grévistes ont également créé une page Facebook, voir le lien ci-dessous :
Peut être une image de texte qui dit ’Fédération Santé et Action Sociale Union Fédérale de la Santé Privée cgt cgt de presse 90/22 les Le Groupe Almaviva préfère fermer que négocier négociations clinique Toutes depuis mardi octobre ugmentations salaires. fermer Groupe Almaviva (Fédération 'Hospitalisation eur Ise demandent tous ouvertes salaires occasionnés sur patients clinique ont de branche des des groupe publics encore base Depuis années avec versement dans L'inspection augmentations couvrir augmentations salarié. proposer efforts. ARS médiation. maire commune circonscription Fédération pour son organiser Publique et able ronde sur salaires. pour favoriser greve sera dans prennent evaloriserle secteur de 'urgence salaires www.sante.cgt.fr Contacts presse: VOLAIT 06’
Peut être une image de texte qui dit ’COMMUNIQUÉ DIGNE LES BAINS 24 octobre 2022 COMMUNIQUE DU SENATEUR JEAN- MOUVEMENT DE GREVE Cela de ACLINIQUE TOUTES AURES bientôt une semaine que salariale clinique de travail salariés ont interpellé outes les personnes pouvant lance un mouvement Conscient nombre s'agit d'une entreprise privée, soutenir politiquement. diminution soit clinique ce n'est moins ungent Les personnels santé souffrent nombre recherche meilleure condition travail d'une meilleure indispensable pour que notre systeme sante auquel nous tenons fragilisé. 'en responsabilité du groupe Almaviva, gestionnaire de plusieurs cliniques region tout particulierement cinique Toutes Aures de Manosque, pour qu'un dialogue soit établi avec salaries clinique Contact’
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire