LES PARTICIPANTS DE LA SOIRÉE DE SOUTIEN APPELLENT À SE RASSEMBLER LUNDI À 12H30 DEVANT LA CLINIQUE TOUTES AURES

LES PARTICIPANTS DE LA SOIRÉE DE SOUTIEN APPELLENT À SE RASSEMBLER LUNDI À 12H30 DEVANT LA CLINIQUE TOUTES AURES
CGT USD SANTE 04

Hier soir, ce fut une soirée très réussie !

La salle pouvait contenir 150 personnes. La salle était pleine. Et puis, certains sont restés la première partie de la soirée, d’autres la seconde partie. Ce qui fait que nous étions au final bien plus que ce chiffre là.

Premièrement, c’est une soirée qui a fait énormément plaisir aux personnels, il y a bien entendu l’aspect de la solidarité financière, mais l’initiative dépassait largement ce cadre là, plusieurs personnels l’ont dit : « c’est une soirée qui donne la pêche, qui donne beaucoup de force…ça fait chaud au cœur de voir qu’il y a autant de gens, autant d’élus qui nous soutiennent… »

Deuxièmement, c’est une soirée qui a dépassé très largement le cadre habituel de militants (syndicaux, associatifs et politiques). C’était très diversifié, il y avait à la fois des militants, des citoyens de Manosque de tout âge qui n’ont pas forcément l’habitude de ce genre d’évènement, des Gilets Jaunes etc…

Troisièmement, des militants aguerris, en partant à la fin de la soirée, nous ont dit : « ça fait des années qu’on n’avait pas vécu une soirée avec une charge émotionnelle aussi forte et avec une force politique aussi importante »… Une autre militante nous a dit à peu près la même chose, mais avec des mots différents : « J’ai eu les frissons quand les soignantes ont parlé, ça m’a beaucoup ému, et en même temps j’ai été agréablement surprise par la qualité des débats ».

Un autre temps fort de la soirée, c’est l’appel des participants de la soirée de soutien à se rassembler lundi 14 novembre à 12h30 devant la clinique Toutes Aures, juste avant la troisième réunion de négociation qui débutera à 13h00, et appelant également à rester sur place pendant toute la durée de la réunion, pour faire du bruit, et apporter un soutien maximal aux représentantes du personnel qui seront face à la direction du groupe.

>> Ci-joint l’intervention de Cédric Volait (CGT Santé) du vendredi 11 novembre 2022 lors de la soirée de solidarité pour les personnels de la clinique Toutes Aures de Manosque

Pour voir les photos du débat sur la page Facebook de la CGT Santé PACA :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100069972595716

Pour accéder à la page Facebook des personnels grévistes :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100087054518480

N’oubliez pas de les soutenir sur la cagnotte en ligne, elles en ont besoin pour continuer la lutte :

https://www.leetchi.com/c/soutient-greve-clinique-toutes-aures?fbclid=IwAR00V6xP7Qt4ag8xSelO7gd0bVDkXXdxhasXLDdLV0u_SW8JPeztGB-NKts

Intervention du vendredi 11 novembre 2022 lors de la soirée de solidarité pour les personnels de la clinique Toutes Aures de Manosque (Cédric Volait, CGT Santé)

 » Merci à toutes et à tous pour votre participation à cette soirée de solidarité pour les personnels en grève de la clinique Toutes Aures. Merci à toutes celles et tous ceux qui participent à l’organisation de cette soirée.

Merci à Dominique Chave et à Guillaume Gobet d’avoir répondu favorablement à notre invitation. Dominique Chave est le secrétaire général de l’UFSP (Union Fédérale de la Santé Privée) au sein de la CGT au niveau national. Guillaume Gobet est membre du Bureau de l’UFSP, il a notamment énormément travaillé dans l’ombre avec Victor Castanet qui a sorti l’ouvrage « Les Fossoyeurs » pour dénoncer les pratiques des grands groupes dans les EHPAD. Ils pourront nous faire partager leur expérience et leur analyse.

Merci à toutes les structures et tous les syndicats de la CGT à tous les échelons qui ont apporté leur soutien aux grévistes (que ce soit en termes logistique ou au niveau de la solidarité financière). Merci à tous les partis politiques progressistes et à tous les élus qui ont apporté leur soutien d’une manière ou d’une autre depuis le début.

Merci à tous les élus présents dans la salle ce soir comme le Maire de Mane, le Maire des Mées, la Mairesse de Reillanne, le Député de la Circo 2…

Et surtout, merci à elles, merci à eux, qui sont en grève depuis 4 semaines, et qui font preuve d’un courage et d’une détermination exceptionnels.

Les personnels sont en grève depuis 25 jours. En début de semaine, ça fera 30 jours, un mois de salaire de perdu !

Les négociations s’ouvrent dans un contexte où les travailleuses sont prises à la gorge. C’est pourquoi, ce soir ce n’est pas une soirée pour faire la fête, il s’agit d’une soirée de soutien !

Car il y a Noël qui arrive, il y a une inflation qui augmente, c’est très dur ! Extrêmement dur !

L’employeur est venu à la table des négociations à reculons.

Donc lundi, il y a une nouvelle réunion à 13h00 dans les locaux de la clinique Toutes Aures. Il faut qu’on soit le plus nombreux possible à 12h30 devant la clinique et qu’on reste pendant que les filles négocient. Parce que c’est là que ça se joue !

C’est maintenant le moment décisif !

Il faut une présence massive et qu’on se fasse entendre avec des mots d’ordre précis comme quoi on veut des sous, pour que l’employeur négocie sous la pression des grévistes et de tous leur soutien, pour que les personnels obtiennent satisfaction sur leurs revendications !

Il y a un objectif de départ, il faut s’y tenir et ne pas dévier d’un millimètre ! Il faut être à 2000% derrière les filles et rien d’autres !

Et c’est la logique qui a été la notre depuis le départ !

Concernant les élus, à tous les niveaux, un soutien important a été apporté pour que s’ouvrent des négociations. C’est très bien et on les en remercie !

Mais aujourd’hui, nous attendons davantage des pouvoirs publics et des élus !

Maintenant, il faut passer à l’étape d’après, il faut qu’ils interviennent fermement pour que soit conclu un accord !

On veut que les élus locaux, le Député, le Préfet disent à la direction de la clinique et du groupe : « Maintenant ça suffit ! Vous devez trouver un accord ! ».

Parce que dans la tête des filles, ce n’est pas la fête !

Comment les filles vont faire pour payer les cadeaux de leurs enfants ? Comment vont elles faire pour payer leurs factures ? Comment vont-elles faire pour payer leur crédit ? C’est ça qu’elles ont dans la tête !

On est là parce que dans ce département, il y a une lutte importante avec des filles en grève depuis un mois. Elles ont besoin de la solidarité de tout le monde !

Et cette solidarité, elle s’exerce aussi par l’argent qu’on récupère pour les aider à tenir ! Car la direction joue surtout sur un élément : c’est l’épuisement des gens !

Nous, on est là pour apporter notre soutien, et on va les soutenir jusqu’au bout, y compris financièrement pour qu’elles tiennent !

En aucun cas, on les laissera épuiser les personnels !

Et on sera avec elles lundi à 12h30 au moment de la négociation devant la clinique, avec nos slogans, avec nos mots d’ordre, avec nos banderoles, pour exiger des augmentations de salaire tout de suite !

On veut des sous, des sous, des sous, et encore des sous !

Il faut bien que chacun ait à l’esprit que nous sommes dans un moment critique !

Pour conclure, encore Merci à toutes et à tous pour tout le soutien que vous leur avez apporté, et merci pour celui qui arrive !

Merci à toutes les structures CGT pour leur soutien important, que ce soit l’Union locale de Manosque, l’Union Départementale CGT 04, les différents syndicats CGT du département, les structures de la région, la Fédération CGT Santé au niveau national, et puis tous ceux que j’oublie également…

Et surtout un énorme bravo et un énorme merci à elles, à eux, qui luttent, en serrant les dents, car c’est difficile, mais qui avance la tête haute, qui luttent collectivement, avec détermination, pour aller au bout, jusqu’à la victoire !

Ce que vous faites est magnifique ! Votre combat est juste !

Alors continuez ! Ne lâchez rien ! Et encore Bravo !  »

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire