ALLEMAGNE : COLERE DES MILITANTS SYNDICAUX DE BASE QUI REJETTENT L’ACCORD SALARIAL

ALLEMAGNE : COLERE DES MILITANTS SYNDICAUX DE BASE QUI REJETTENT L’ACCORD SALARIAL AU RABAIS SIGNÉ PAR LA DIRECTION DE LA BUREAUCRATIE SYNDICALE

Les délégués de base de Mercedes et Porsche viennent de rejeter dans une réunion des délégués de base à Stuttgart l’accord signé par la direction nationale de leur syndicat IG Metal dans la métallurgie pour une hausse de 8,5% des salaires répartie sur deux ans et une prime de 3 000 euros en échange d’un engagement à deux ans sans grève alors que la hausse des prix réelle tourne cette seule année autour de 11%
Surtout, de nombreux militants de base ont critiqué le fait que l’énorme volonté de lutte qui s’est manifestée il y a quelques semaines dans les grèves d’avertissement, auxquelles près de 900 000 travailleurs ont participé, n’a pas été utilisée par la direction syndicale pour augmenter la pression sur les organisations patronales et obtenir un meilleur résultat. Au lieu d’étendre la grève dans la perspective de préparer une grève totale, IG Metall a étouffé le mouvement de grève au moment décisif en signant cet accord pourri.
Photo : manifestation pour des augmentations de salaire des ouvriers de la métallurgie à Stuttgart le 14 novembre 2022
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire