Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine EN DIRECT : Le commandement militaire russe critiqué après les lourdes pertes à Makiïvka…

LIVE Suivez avec nous les dernières informations sur le conflit en ce mardi 3 janvier 2023

X.M.
Des militaires russes dans la région de Zaporojie, le 29 décembre 2022. — Konstantin Mihalchevskiy
L’ESSENTIEL
  • La Russie a reconnu lundi la mort de 63 soldats en Ukraine, tués dans une frappe ukrainienne en territoire séparatiste dans l’est du pays, les plus lourdes pertes en une seule attaque admises par Moscou depuis le début de l’invasion. L’état-major ukrainien a confirmé avoir mené cette frappe sur Makiïvka, ville sous occupation russe, le soir du Nouvel an.
  • Ces lourdes pertes ont immédiatement provoqué des critiques envers le commandement militaire russe, accusé notamment par l’ancien responsable séparatiste Igor Strelkov, très au fait de la situation sur le terrain, d’avoir entreposé des munitions dans ce bâtiment non protégé.
  • L’annonce de cette frappe intervient après un Nouvel An marqué par des bombardements russes sur Kiev et d’autres villes samedi, dimanche et lundi, qui ont fait cinq morts et des dizaines de blessés.

A VOIR

A LIRE AUSSI

08h19 : Un journaliste allemand blessé par un éclat d’obus alors qu’il couvrait l’agression de la Russie en Ukraine« Merci pour tous les messages, je vais bien, juste une coupure sur le front, probablement due à un éclat de verre. Je dînais quand l’explosion s’est produite (je ne suis pas tout à fait sûr de la munition, je n’ai pas encore trouvé de débris) », a-t-il tweeté.

08h03 : La population de Kherson divisée par cinq« La population de Kherson a été divisée par cinq par rapport à la population d’avant-guerre », a déclaré Dmytro Pletenchuk, attaché de presse du bureau du commandant de la défense de Kherson, cité par Nexta.

07h51 : L’Ukraine et l’UE tiendront un sommet le 3 février à KievL’Ukraine et l’Union Européenne tiendront un sommet à Kiev le 3 février pour discuter du soutien financier et militaire européen, a déclaré lundi le bureau du Président Volodymyr Zelensky dans un communiqué.

Le président ukrainien a échangé sur les détails de cette réunion de haut niveau avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen lors de son premier appel téléphonique de l’année, a précisé le communiqué.

Les dirigeants ont ensemble évoqué la livraison d’armes « appropriées » et le lancement du nouveau programme d’aide financière pour l’Ukraine de 18 milliards d’euros, adopté en décembre par le Parlement européen. Le président ukrainien a insisté pour qu’un premier apport soit versé à son pays au cours du mois.

Selon les dernières observations du ministère britannique de la Défense, « à la mi-décembre, les forces militaires russes et les forces mandataires de Wagner ont probablement augmenté la fréquence de leurs assauts d’infanterie autour de la ville de Bakhmout, dans l’oblast de Donetsk. » Toutefois, « il est peu probable que la Russie réalise une percée significative près de Bakhmout dans les semaines à venir. »

07h24 : On rembobine !Comme chaque jour, on fait le point en fin de journée sur l’actualité du conflit. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en sommes-nous ? La réponse ci-dessous :

Et pour les plus courageux, vous pouvez retrouver notre live de la journée d’hier en entier :

07h10 : Tous les drones russes interceptés par la défense ukrainienneLes défenses aériennes ukrainiennes auraient intercepté tous les drones de deux nuits d’attaques de drones russes contre l’Ukraine, les 31 décembre et 2 janvier.

Le gouverneur de la région russe de Samara, Dmitri Azarov, a annoncé l’ouverture d’une ligne téléphonique pour les proches des soldats tués à Makiïvka, parmi lesquels figurent ses administrés.

Certains ont par ailleurs accusé les autorités russes de minimiser le nombre de morts. « Mon Dieu, qui va croire au chiffre de 63 ? Le bâtiment a été complètement détruit », a ainsi écrit une Russe, sur le principal réseau social russe VKontakte.

Sur ce réseau, les Russes ont été invités à collecter des vêtements, des médicaments et du matériel pour les survivants.

06h25 : Le commandement militaire russe critiquéL’annonce lundi des lourdes pertes russes dans l’est de l’Ukraine a immédiatement provoqué des critiques envers le commandement militaire russe, accusé notamment par l’ancien responsable séparatiste Igor Strelkov, très au fait de la situation sur le terrain, d’avoir entreposé des munitions dans ce bâtiment non protégé.

Les reporters de guerre russes, de plus en plus influents, ont affirmé que des centaines de personnes auraient été tuées lors de cette attaque d’un établissement d’enseignement professionnel à Makiïvka et accusent les hauts commandants militaires de n’avoir tiré aucune leçon de leurs erreurs passées.

06h20 : Bienvenue sur ce nouveau LiveBonjour à toutes et à tous. En ce mardi 3 janvier, la rédaction de 20 Minutes est mobilisée pour vous donner, comme chaque jour, les dernières informations sur le conflit. Hier, Moscou a reconnu la mort de 63 soldats en Ukraine, tués dans une frappe ukrainienne en territoire séparatiste dans l’est du pays. Ce sont surtout les plus lourdes pertes en une seule attaque admises par la Russie depuis le début de l’invasion. Et ce bilan pourrait être sous-évalué. Le département des communications stratégiques des forces armées ukrainiennes a en effet déclaré que près de 400 soldats russes avaient été tués à Makiivka. L’état-major général, qui n’a toutefois pas confirmé ce chiffre, a pour sa part déclaré qu’un bilan des « pertes » humaines était en train d’être établi.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire