La lutte ne se jouera pas à « Paris »

13 h 
Copier dans un autre groupe
La lutte ne se jouera pas à « Paris » : Au début, nous les avons rendus chèvres : nous étions partout, en petits groupes, nous ne déclarions rien. Les rendez-vous circulaient en message privé. Il est beaucoup plus difficile pour eux de gérer 300 blocages de 10 personnes que le rassemblement déclaré de 3000 personnes. De plus, si les gens sont en local, ils connaissent beaucoup mieux le terrain pour préparer des plans de repli ou des points secondaires à prendre. Sans parler du fait qu’il est plus facile financièrement de se déplacer 20 fois près de la maison que d’organiser un seul voyage à 500 km. La lutte doit être partout en même temps, cela obligera les CRS à se déplacer uniquement sur les points cruciaux et une fois qu’ils seront envoyés à 100 km de leur base, il sera difficile de les réorienter vers un autre point, ce qui signifie qu’ils ne pourront pas être partout en même temps, donc que les blocages tiendront même sans affrontement. Sans parler que, une fois repartis, il est facilement possible de reprendre le point une heure à peine après leur départ, ils seront programmés ailleurs et ne feront pas demi-tour dans la demi-heure. Posez-vous les bonnes questions :
Comment recontacter les anciens actifs ?
Comment remettre en route les réseaux inter-villes pour leur proposer des plans déjà travaillés.
Quels sont les lieux à bloquer pour paralyser le pays ?
Comment se replier à l’arrivée des forces de l’ordre (échappatoire, barricade de ralentissement…)
Comment savoir à l’avance leur arrivée et comment l’annoncer aux autres (guet, réseau crypté, signaux lumineux (feux d’artifice)…)
Où aller une fois le repli annoncé (planque pour le matériel et les gens, point de prise B ou de repli lui-même sécurisé à l’avance…) Déjà avec cela en main, vous avez de quoi remobiliser et si votre organisation est bien ficelée, les gens auront confiance pour venir porter assistance 🙂
Le retour sera acté quand les gilets jaunes l’auront décidé, pas les médias qui tentent de nous manipuler. Laissons-les passer leur loi sur les retraites, car de toute façon, les termes n’ont pas encore été déclarés. Partir trop tôt leur servira à déclarer qu’ils ont fait un petit geste sur leur texte pour faire plaisir aux Français. Ne tombons pas dans leur manipulation, le peuple restera souverain 💪
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire