Que faut-il penser de cette réforme, ou de cette contre-réforme ?

Que faut-il penser de cette réforme, ou de cette contre-réforme ? A quelles réactions, quelles contre-attaques syndicales et citoyennes peut-on s’attendre ? Macron parviendra-t-il à ses fins ? Sera-t-il mis en échec par la colère populaire ? On en discute avec Mathieu Slama, essayiste, auteur de “Adieu la liberté”, paru aux Presses de la Cité et Gaël Quirante, syndicaliste, militant SUD-PTT, symbole des combats de La Poste, militant au Nouveau parti anticapitaliste.

https://www.lemediatv.fr/emissions/2023/bataille-des-retraites-comment-vaincre-macron-mathieu-slama-et-gael-quirante-91DqALspQwGHaFC2z7cm5w

L’ENTRETIEN D’ACTU

L’ENTRETIEN D’ACTUNotre regard singulier sur l’état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l’actualité.

Nadiya Lazzouni

Bataille des retraites : comment vaincre Macron ? (Mathieu Slama et Gaël Quirante)

Enfin… Elisabeth Borne a dévoilé “sa” réforme des retraites mardi 11 janvier… Enfin, la réforme des retraites de Macron saison 2. Puisqu’on se souvient que celle de son premier mandat avait été suspendue après une grève générale inédite et la crise du coronavirus.

La Première ministre a insisté sur un certain nombre de mesures-phares. Je cite d’abord les plus importantes, et les plus douloureuses.

A partir du 1er septembre, l’âge de départ à la retraite sera relevé progressivement pour atteindre 64 ans en 2030 . Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faudrait cotiser 43 ans comme le prévoyait déjà la réforme Touraine, qui date de 2014. Mais dès 2027 et non à partir de 2035 comme prévu. C’est la fin des régimes spéciaux pour les nouveaux arrivants sur le “marché” de la retraite. A la RATP, dans le secteur de l’énergie… mais les marins, l’Opéra de Paris, la Comédie française ou encore les professions libérales conserveront leur régime spécial.

Bien entendu, le gouvernement a alterné la carotte et le bâton.

La retraite minimale, mais seulement pour les carrières complètes, monte à 1200 euros bruts par mois, soit 85% du SMIC. Un dispositif carrières longues, qui permettra à ceux qui ont commencé à travailler par exemple à 14 ans de partir à 58, et à ceux à 16 ans de partir à 60 ans… à taux plein. Par ailleurs, pour les personnes en invalidité, inaptitude, le départ est prévu à 62 ans et pour celles en situation de handicap, c’est 55 ans.

Que faut-il penser de cette réforme, ou de cette contre-réforme ? A quelles réactions, quelles contre-attaques syndicales et citoyennes peut-on s’attendre ? Macron parviendra-t-il à ses fins ? Sera-t-il mis en échec par la colère populaire ? C’est le sujet de l’entretien d’actu. Nous en discuterons avec Gael Quirante, syndicaliste SUD PPT et militant au NPA et Mathieu Slama Essayiste, auteur « Adieu la liberté ».

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire