Série noire pour les radars

💢 Série noire pour les radars avec des dégradations en série durant le weekend.
🔹Vendredi, la déléguée interministérielle à la Sécurité routière se félicitait de la baisse continue du nombre de dégradation des radars automatiques depuis la crise des gilets jaunes,  » notamment avec l’installation des radars tourelles, moins facilement dégradables « .
🔹Faut-il y voir une relation de cause à effet ?
▪️Certainement pas mais ces propos auront été vite contredits avec la dégradation de trois radars fixes ce weekend.
▪️Avec trois radars hors-service et pour une seule cabine installée, le nombre de radars en service en ce début d’année 2023 comporte donc deux unités de moins que fin 2022.
▪️Une situation qui ne va pas durer puisque le nombre de radars automatiques atteindra un niveau record en 2023 avec 5 600 cabines !
🔹Un radar fixe incendié.
▪️Vendredi soir, c’est en Charente qu’un premier radar fixe a été incendié sur les bords de la D939 à Dirac. Cette cabine de troisième génération qui flashait dans les deux sens est totalement noircie d’après la photo publiée dans le journal local et donc hors-service.
🔹Un radar tourelle abattu.
▪️Ce même soir, une cabine de radar tourelle a été mise au sol en Moselle. Le mât du radar installé sur la commune d’Erstroff il y a tout juste un mois a été scié à la base et le câble d’alimentation électrique a également été sectionné. Le radar n’est plus en service et sera remplacé dans les prochaines semaines.
🔹Incendié deux jours après l’installation.
▪️Mais la dégradation prise en excès de vitesse est celle du radar double face installé sur l’A13 au niveau de Mantes-la-Ville dans les Yvelines. La cabine installée dans la journée du 3 janvier a été incendiée dans la nuit du 5 au 6 janvier peu avant trois heures du matin. L’auteur des faits s’étant même pris dans une vidéo qu’il a diffusé sur les réseaux sociaux.
🚨 L’incendie, qui n’a que partiellement noirci le bas de la cabine ne devrait pas nécessiter le remplacement complet du radar.
Rejoignez nous dans l’équipe
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire